Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 18/09/2020 à 17h35 TF1 -1,79% 5,745€
  • TFI - FR0000054900
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

TF1 recule, le deuxième trimestre sera très fortement impacté par la crise

TF1 recule, le deuxième trimestre sera très fortement impacté par la crise
TF1 recule, le deuxième trimestre sera très fortement impacté par la crise
Crédit photo © TF1

(Boursier.com) — TF1 cède 1,2% à 4,6 euros à la mi-journée. Le groupe de médias a dévoilé des comptes trimestriels en net repli, marqués par les premiers effets du Covid-19 sur l'activité. Le résultat net part du Groupe plonge de 40,9% à 20,4 ME pour un chiffre d'affaires consolidé de 493,9 millions d'euros, en recul de 10,8% et de 8,5% hors effet périmètre. Le résultat opérationnel courant diminue de 33,2% à 42 ME.
Au global, l'impact de la crise sur les 15 derniers jours de mars se traduit par une baisse du chiffre d'affaires publicitaire de l'ordre de 35 à 40 millions d'euros, générant un manque à gagner en marge brute d'environ 10 millions d'euros. A ces pertes s'ajoutent des coûts spécifiques à la lutte contre le Covid-19 estimés à environ 3 millions d'euros générant un impact sur le résultat opérationnel courant de l'ordre de 13 ME, a précisé la 'une'.

Le deuxième trimestre sera très fortement impacté par la crise actuelle et ce sur toutes les activités du Groupe, en raison du prolongement de la période de confinement, d'un ajustement sur les coûts variables qui ne pourra être maintenu durablement dans les mêmes proportions, ainsi que d'une reprise de nos activités qui pourrait être lente et progressive. Malgré l'impact économique significatif que représente cette crise majeure, TF1 reste confiant dans sa capacité à faire face. Il dispose d'une bonne situation financière avec peu d'endettement et un encours de lignes de crédit bancaires bilatérales disponibles, des métiers pérennes qui renforcent toute leur légitimité dans un tel contexte.

UBS ('neutre') parle de résultats supérieurs aux attentes mais note que les investisseurs pourraient rester prudents compte tenu de la faible visibilité sur les revenus publicitaires à la télévision, de la plus faible flexibilité des coûts par rapport au premier trimestre et de la lenteur de la reprise des activités. Kepler Cheuvreux, de son coté, ne vise plus qu'un cours de 5,6 euros, contre 6,8 euros précédemment, tout en restant à l'achat', tandis qu'Exane BNP Paribas a ajusté la mire en restant à 'neutre' avec un objectif désormais fixé à 4,8 euros.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !