Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 25/09/2020 à 23h20 Tesla Motors Inc +5,04% 407,340$
  • TSLA - US88160R1014
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Tesla s'écroule, Nikola s'envole

Tesla s'écroule, Nikola s'envole
Tesla s'écroule, Nikola s'envole
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Tesla a encore dévissé mardi de... 21% à 330,21$ à la clôture de Wall Street, portant sa chute à 33% depuis ses récents records. La chute est à la hauteur du vertigineux rallye antérieur. Le groupe d'Elon Musk n'intègrera pas l'indice large S&P 500, alors que les opérateurs spéculaient sur une telle inclusion.

Tesla a bouclé la vente de 5 milliards de dollars d'actions ordinaires en fin de semaine dernière. Standard & Poor's a néanmoins cassé l'ambiance en indiquant que le dossier n'allait pas rejoindre son indice phare pour l'instant... Depuis les récents pics boursiers historiques, Tesla a donc perdu un tiers de sa valeur boursière, ce qui commence à piquer un peu.

Catalent (-1%) et Etsy (-1,3%) sont plus chanceux avec l'annonce par S&P Dow Jones de leurs entrées dans le S&P 500, attendues le 21 septembre. Teradyne (-3,9%) va également intégrer l'indice large de Wall Street. H&R Block, Coty et Kohl's sortent en revanche de l'indice.

General Motors (+7,9%) place par ailleurs ses pions sur le marché des véhicules électriques. La Hongguang Mini EV, une mini-voiture électrique construite par la coentreprise chinoise du groupe américain, est devenue en août le véhicule électrique le plus vendu en Chine, dépassant même le Model 3 de Tesla. C'est du moins ce qui ressort des statistiques mensuelles de l'Association des constructeurs chinois de voitures individuelles.

Nikola (+40,7% !), constructeur automobile américain basé à Phoenix, flambe à Wall Street sur un partenariat avec GM concernant son 'super truck' électrique. General Motors gèrera ainsi l'ingénierie et la production du Nikola Badger. GM va obtenir 11% du capital de Nikola pour 2 milliards de dollars, ainsi que le droit de nommer un administrateur. Nikola anticipe, grâce à cet accord, des économies de plus de 4 milliards de dollars en batteries et groupes motopropulseurs sur dix ans. 1 milliard de dollars de coûts d'ingénierie et validation seraient économisés. Le Badger doit entrer en production fin 2022.

Mais le principal coup dur pour Tesla reste la décision du gestionnaire d'indices Standard & Poor's de ne pas intégrer la valeur dans le cadre de son remaniement de l'indice phare S&P500. Une bonne part de la récente flambée du cours du constructeur californien de véhicules électriques était basée sur les attentes d'une entrée au S&P500, auquel Tesla pouvait prétendre depuis que le groupe avait affiché 4 trimestres consécutifs de bénéfices (l'une des conditions pour devenir membre du S&P500).

Le cours du titre Tesla (dont le nominal été récemment divisé par 5) avait été multiplié par 5 depuis le début de l'année pour atteindre un record de 498,32$ le 31 août, avant d'entamer sa correction. Le coup d'envoi de la baisse avait été donné avec l'annonce du projet d'augmentation de capital de 5 milliards de dollars.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !