»
»
»
»
Consultation
Cotation du 20/08/2018 à 22h32 Tesla Motors Inc +0,96% 308,440$
  • TSLA - US88160R1014
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Tesla retombe, nouveau clash impliquant Elon Musk sur Twitter

Tesla retombe, nouveau clash impliquant Elon Musk sur Twitter
Tesla retombe, nouveau clash impliquant Elon Musk sur Twitter
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Tesla rechutait de 2,75% hier à 310$ à Wall Street, après un nouveau 'clash' impliquant le patron du groupe Elon Musk sur le réseau social Twitter. Répondant aux attaques d'un explorateur britannique, qui critiquait les efforts de Musk pour aider à sauver une douzaine de garçons prisonniers d'une grotte thaïlandaise la semaine dernière, le patron de Tesla a qualifié son détracteur de 'pedo guy'. "Je pense qu'il m'a traité de pédophile", a estimé le spéléologue, interrogé par 'The Guardian'.

Le message de Musk sur Twitter a depuis été supprimé, mais il montre que le dirigeant de Tesla est capable à tout moment de réagir en direct aux critiques sur le réseau social, ce qui ne rassure sans doute pas les investisseurs les plus traditionnels. De plus, les échanges de Musk sur Twitter sont très exposés, le dirigeant comptant 22,3 millions d'abonnés.

Précédemment, Musk avait donc offert son aide avec son sous-marin miniature.

Le spéléologue en question, Vernon Unsworth, dit envisager une action légale contre Musk, du fait de cette accusation jugée sans fondement de pédophilie. Unsworth avait auparavant critiqué l'idée de Musk d'utiliser un sous-marin de petite taille conçu à partir d'équipements de fusée SpaceX pour libérer l'équipe des jeunes footballeurs piégés avec leur coach dans une grotte thaïlandaise. Le patron de Tesla, SpaceX et The Boring Company avait ensuite répondu qu'il allait diffuser des séquences du vaisseau cylindrique naviguant dans l'une des grottes, avant d'affubler son détracteur du surnom douteux de 'pedo guy'.

Notons que les garçons et leur entraîneur ont finalement été évacués avec succès de la grotte, ce dont s'est félicité Musk.

James Anderson, associé et gérant de la firme Baillie Gifford, qui détenait 12,8 millions de titres Tesla en fin de 1er trimestre, avait déjà alerté il y a quelques jours des risques concernant ce type d'intervention sur les médias sociaux. Dans une interview accordée à Bloomberg, le dirigeant expliquait que sa firme maintenait son soutien à Tesla, mais "voudrait bien un peu de paix et d'exécution à ce stade". Anderson ajoutait qu'il serait bon pour le constructeur californien de véhicules électriques "de se concentrer sur les tâches clés".

Avec sa participation d'une valeur voisine de 4 milliards de dollars au capital de Tesla, la firme est le quatrième actionnaire du groupe automobile. James Anderson espère donc qu'Elon Musk et l'équipe dirigeante de Tesla sauront éviter les distractions et les conflits pour se recentrer sur l'essentiel. En particulier, l'investisseur semble donc espérer un peu plus de discrétion de la part du charismatique CEO Elon Musk, qui intervient fréquemment dans les médias et notamment sur les réseaux sociaux...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com