»
»
»
»
Consultation
Cotation du 07/12/2018 à 23h20 Tesla Motors Inc -1,40% 357,965$
  • TSLA - US88160R1014
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Tesla retombe, l'avantage fiscal bientôt divisé aux Etats-Unis

Tesla retombe, l'avantage fiscal bientôt divisé aux Etats-Unis
Tesla retombe, l'avantage fiscal bientôt divisé aux Etats-Unis
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Tesla perd 2% à 313$ ce jeudi à Wall Street. Le groupe californien a désormais livré 200.000 véhicules électriques aux Etats-Unis, a précisé un porte-parole de Tesla cité par Reuters. Cette étape va entraîner cependant la diminution de l'avantage fiscal dont bénéficient les acquéreurs.

L'avantage fiscal est accordé en effet pour les 200.000 premières voitures écoulées par un constructeur. Cet avantage est par la suite réduit de moitié, jusqu'à son extinction. A partir de l'année 2019, l'avantage fiscal pour l'achat d'un véhicule Tesla passera donc de 7.500 dollars à 3.750 dollars aux USA, et ce jusqu'au milieu de l'année, a indiqué le constructeur sur son site Web.

'The Verge' précise pour sa part que Tesla sera le premier constructeur à perdre ces crédits fiscaux fédéraux dédiés aux voitures électriques. Après ce franchissement de l'étape des 200.000 véhicules, l'extinction progressive des crédits prendra 18 mois.

Les acquéreurs de Model S, X et 3 qui réceptionnent leurs véhicules aux Etats-Unis à partir de maintenant et jusqu'à la fin de l'année, seront toujours éligibles à l'avantage plein de 7.500$. Les clients recevant leurs voitures entre le 1er janvier 2019 et le 30 juin 2019 bénéficieront des 3.750$. Les acquéreurs réceptionnant leurs Tesla entre le 1er juillet 2019 et le 31 décembre 2019, enfin, recevront 1.875$ de crédit. Après cette date, les avantages fiscaux prendront fin !

James Anderson, associé et gérant de la firme Baillie Gifford, qui détenait 12,8 millions de titres Tesla en fin de 1er trimestre, réclame pour sa part du calme ! Dans une interview accordée à Bloomberg, le dirigeant explique que sa firme maintient son soutien à Tesla, mais "voudrait bien un peu de paix et d'exécution à ce stade". Anderson ajoute qu'il serait bon pour le constructeur californien de véhicules électriques "de se concentrer sur les tâches clés".

Avec sa participation d'une valeur voisine de 4 milliards de dollars au capital de Tesla, la firme est le quatrième actionnaire du groupe automobile. James Anderson espère donc qu'Elon Musk et l'équipe dirigeante de Tesla sauront éviter les distractions pour se recentrer sur l'essentiel.

Ces commentaires d'Anderson font suite à la réalisation des objectifs de production de Tesla à fin juin sur le Model 3. Le gérant espère sans doute que Tesla soit enfin en mesure de régulièrement délivrer 'en ligne' avec ses objectifs. Le Model 3 doit permettre à Tesla d'accéder à la rentabilité et à la génération de cash, mais l'extinction progressive des crédits fiscaux compliquera forcément la donne.

De son côté, Elon Musk termine son périple chinois, après l'annonce plus tôt cette semaine de la signature d'un accord pour l'ouverture d'une usine dans la région de Shanghai, d'une capacité annuelle de 500.000 véhicules.

Musk fait état sur Twitter d'une "incroyable visite de trois jours". Il se dit impressionné par l'équipe locale du groupe et le potentiel futur. Le dirigeant de Tesla évoque également des réunions porteuses avec des leaders chinois. Musk aura notamment rencontré le Vice-Président Wang Qishan...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com