»
»
»
»
Consultation
Cotation du 25/09/2018 à 23h20 Apple +0,63% 222,190$
  • AAPL - US0378331005
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Tesla n'est plus la valeur la plus 'shortée' !

Tesla n'est plus la valeur la plus 'shortée' !
Tesla n'est plus la valeur la plus 'shortée' !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Tesla n'est plus la valeur la plus 'shortée' (vendue à découvert) du marché, croit savoir la firme spécialisée S3 Partners. Désormais, le titre le plus vendu à découvert n'est autre que celui de la première capitalisation boursière mondiale, Apple. 'L'intérêt short' total sur le dossier du groupe à la pomme atteint ainsi 10,52 milliards de dollars au 12 septembre, évalue S3 Partners.

Amazon, seconde capitalisation mondiale est la deuxième valeur la plus 'shortée' à Wall Street, avec des positions totalisant 9,6 milliards de dollars.

Tesla est troisième avec 9,52 milliards de dollars d'intérêt 'short', ce qui traduit tout de même encore une pression considérable représentant l'équivalent de 19% du tour de table du groupe californien.

Recul des ventes à découvert depuis le fameux 7 août

D'après S3, l'intérêt short sur Tesla ressort relativement stable sur l'année, mais se tasse depuis le pic du début du mois d'août, qui coïncide d'ailleurs avec le fameux 'tweet' du patron du groupe, Elon Musk, à propos du projet de sortie de la cote au 'financement garanti'. Rappelons que ce projet avait été rapidement abandonné par Musk.

Le dirigeant de Tesla a régulièrement critiqué les vendeurs à découvert, qu'il semble considérer comme extrêmement nuisibles. Sur Twitter, Musk avait même relayé une vidéo YouTube parodique faisant passer Hitler pour un investisseur jouant la baisse de l'action Tesla en bourse.

Lors de l'annonce initiale de ses plans de sortie de la cote, le patron de Tesla avait encore évoqué ces investisseurs jouant la baisse du titre en bourse. Le fait est que son message du début du mois d'août aura sans doute fait disparaître certains vendeurs à découvert. Mais ces derniers auront surtout profité de la chute récente du cours de Tesla (de 380$ le soir de l'annonce à 289$ désormais) pour déboucler leurs positions dans de meilleures conditions.

Fortes progressions des positions vendeuses sur Apple et Amazon

S3 explique que sur les second et troisième trimestres, l'intérêt 'short' sur Apple a augmenté de... 49%. Il a grimpé de 32%, sur la même période, sur le dossier Amazon. Les positions short sur Tesla ont en revanche reculé de 1%.

Apple affiche désormais une capitalisation boursière de plus de 1.000 milliards de dollars. Amazon a brièvement franchi ce cap, avant de repasser légèrement en dessous. Les vendeurs à découverts ont vraisemblablement profité de la hausse récente des deux actions pour construire ou renforcer leurs positions. Ces deux titres sont pour l'heure nettement moins volatils que celui de Tesla, mais certains opérateurs semblent donc juger désormais qu'ils approchent d'un pic, de court terme au moins.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com