»
»
»
»
Consultation
Cotation du 20/11/2018 à 23h20 Tesla Motors Inc -1,69% 347,490$
  • TSLA - US88160R1014
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Tesla : Musk n'accepterait sans doute plus l'argent de l'Arabie saoudite

Tesla : Musk n'accepterait sans doute plus l'argent de l'Arabie saoudite
Tesla : Musk n'accepterait sans doute plus l'argent de l'Arabie saoudite
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Elon Musk, patron de Tesla, qui envisageait au mois d'août une sortie de la cote de son groupe avec l'aide d'un fonds souverain saoudien, semble désormais nuancer ses propos, depuis l'assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, qui a trouvé la mort début octobre dans le consulat saoudien d'Istanbul où il s'était rendu. Interviewé par Recode, le CEO de Tesla a donc affirmé qu'il n'accepterait probablement plus maintenant d'investissement provenant d'Arabie saoudite. L'éditorialiste saoudien Khashoggi collaborait avec le Washington Post. Il a été tué le 2 octobre dans le consulat, alors qu'il s'y rendait pour des démarches administratives. Un conseiller du président Erdogan affirme cette semaine que le corps de Khashoggi aurait été démembré puis dissout dans le consulat... Ryad, de son côté, a changé de position à plusieurs reprises, démentant initialement les rumeurs d'un assassinat dans le consulat, avant d'avancer la thèse d'une rixe, puis d'admettre une opération non commanditée par le pouvoir en place.

En août, Musk avait surpris les marchés par une série de tweets évoquant une possible sortie de la bourse de Tesla dont le financement aurait été sécurisé. Cette affirmation avait d'ailleurs déclenché les foudres de la SEC, gendarme des marchés financier américain, qui s'était finalement accordée avec Musk et Tesla contre le paiement d'amendes et certaines autres conditions relatives surtout à la gouvernance du groupe (dont surtout l'abandon prochain par Musk de son fauteuil de président). Le CEO de Tesla avait expliqué ensuite la 'garantie' du financement du projet de sortie de la cote (projet depuis abandonné) par le soutien financier du fonds souverain saoudien PIF. Recode a donc demandé à Musk s'il accepterait désormais des fonds d'Arabie saoudite, ce à quoi le patron du constructeur de véhicules électriques a répondu : "Je pense que nous ne le ferions probablement pas, non".

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com