»
»
»
»
Consultation
Cotation du 18/10/2018 à 23h20 Tesla Motors Inc -2,90% 263,910$
  • TSLA - US88160R1014
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Tesla : Murdoch favori pour la présidence ? Musk dit non

Tesla : Murdoch favori pour la présidence ? Musk dit non
Tesla : Murdoch favori pour la présidence ? Musk dit non
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Qui va bien pouvoir remplacer Elon Musk en tant que Président du Conseil d'administration de Tesla ? La question demeure posée, quelques jours après l'annonce de l'accord du groupe et de Musk avec la Securities & Exchange Commission américaine. Le gendarme de la bourse américaine, qui accusait de fraude le CEO du groupe, Elon Musk, et voulait l'empêcher d'exercer en tant que dirigeant ou administrateur d'une société cotée, avait donc révélé le 29 septembre la conclusion d'un 'deal'.

Accord avec la SEC

Tesla et Musk doivent verser chacun une amende de 20 millions de dollars. Le dirigeant et fondateur du constructeur californien de voitures électriques va quitter ses fonctions de président du conseil d'administration, mais conserver la direction opérationnelle en tant que directeur général (CEO). L'accord dévoilé fin septembre, deux jours seulement après l'annonce des poursuites contre Musk, constituait une réelle bonne nouvelle pour Tesla. Musk doit cependant abandonner ses fonctions de président du conseil dans un délai de 45 jours. Il ne pourra être réélu pendant trois ans. Tesla devra enfin nommer deux administrateurs indépendants au conseil d'administration.

James Murdoch, favori... ou pas ?

Les spéculations se poursuivent concernant l'identité du possible successeur de Musk à la présidence de Tesla. Des administrateurs du groupe auraient proposé que leur collègue James Murdoch, directeur général de la 21st Century Fox, succède à Musk. C'est du moins ce qu'affirmait le 'New York Times' il y a quelques jours, citant des sources proches du conseil d'administration.

Le 'Financial Times' a affirmé hier que Murdoch était désormais favori, tenant la corde pour prendre la présidence du groupe. "Le directeur général sortant de Fox a signalé son désir d'accepter le poste après l'accord avec la SEC", croit savoir le FT. Ainsi, James Murdoch serait devenu favori pour succéder à Elon Musk en tant que 'chairman' de Tesla, assure le FT, citant deux personnes informées des discussions. Il aurait exprimé sa volonté d'occuper ce poste.

Murdoch doit quitter ses fonctions de CEO de la 21st Century Fox une fois finalisée la vente des actifs de divertissement de la compagnie à Walt Disney. Il a précédemment quitté la présidence de Sky, racheté par Comcast. Il envisage aussi de fonder un fonds d'investissement technologique... "Le job de président de Tesla serait parfait pour James", a insisté une source du FT. "Il travaille sur ce fonds et sera assis auprès d'Elon... Il va avoir accès à un tel flux d'opérations". Enfin, Murdoch n'a jamais caché son admiration pour Musk, jugeant fascinante son expérience chez Tesla et estimant "audacieux" les objectifs du CEO du constructeur automobile. Il avait rejoint le conseil d'administration de Tesla l'an dernier.

Une autre source du Financial Times explique tout de même que des options externes sont encore considérées.

Incorrect ?

Musk, qui avait initialement refusé de répondre au FT, a toutefois tranché sur Twitter, rebondissant sur la publication de l'article par un péremptoire : "C'est incorrect". Le CEO de Tesla n'a toutefois pas donné plus d'explications.

Musk soutiendrait Antonio Gracias

Le Financial Times précise qu'Elon Musk soutiendrait Antonio Gracias, principal administrateur indépendant de Tesla. Gracias pourrait cependant ne pas être 'assez indépendant' pour la SEC, compte tenu de son implication dans les affaires et les compagnies de Musk. Sa firme, Valor Equity Partners, avait investi dans Tesla en 2005, avant de revendre ses actions de la compagnie lors de l'introduction en bourse de 2010. La firme de Gracias a aussi investi dans SpaceX, société aérospatiale de Musk.

D'autres solutions en interne ?

Bloomberg avait pour sa part récemment détaillé les solutions internes et externes pour remplacer Musk à la présidence. Actuellement, seuls trois des neuf administrateurs de Tesla n'ont pas de liens ou d'investissements en rapport avec des compagnies d'Elon Musk. Comme le constate Bloomberg, les options internes sont donc limitées, seulement trois administrateurs étant réellement indépendants et donc susceptibles de prendre la présidence du conseil dans les conditions stipulées par la SEC. Le premier est donc James Murdoch. Les deux autres sont Robyn Denholm, directrice financière de Telstra - un géant australien des télécommunications -, et Linda Johnson Rice, qui dirige la firme éponyme d'édition connue pour son magazine Ebony...

Gene Munster soutient Al Gore

Gene Munster, cofondateur de Loup Ventures, discutant récemment sur Bloomberg des challenges à venir pour Tesla, avait souhaité pour sa part que le prochain 'chairman' soit Al Gore, homme d'affaires et ancien vice-président des États-Unis. L'ancien homme politique a toujours été un fervent supporter de Tesla. Il milite par ailleurs activement pour une meilleure compréhension du changement climatique et une lutte contre les dérèglements liés. Munster n'avait pas attendu les poursuites de la SEC ou son accord avec Musk pour formuler un tel souhait. L'analyste avait déjà jugé crédible et intéressant un tel remplacement, bien avant les derniers rebondissements intervenus sur le dossier.

D'autres candidats potentiels ?

Parmi les autres noms évoqués par les différentes rumeurs, pour ce poste de 'chairman' de Tesla, on retrouve Jim McNerney, Président et directeur général de Boeing ou encore Alan Mulally, l'ancien PDG de Ford Motor... Musk et Tesla ont jusqu'à mi-novembre pour désigner le nouveau président du conseil. Néanmoins, le délai initial de 45 jours peut encore être prolongé à la demande de Musk, comme le rappelle le Financial Times.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com