»
»
»
»
Consultation
Cotation du 12/12/2018 à 23h20 Tesla Motors Inc -0,04% 366,600$
  • TSLA - US88160R1014
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Tesla : les rumeurs d'effondrement de l'activité chinoise sont démenties

Tesla : les rumeurs d'effondrement de l'activité chinoise sont démenties
Tesla : les rumeurs d'effondrement de l'activité chinoise sont démenties
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les informations relayées plus tôt dans la semaine à propos d'une possible chute de 70% des ventes chinoises de Tesla en octobre pourraient être trompeuses. Hier, un responsable de la China Passenger Car Association (la fédération automobile chinoise) avait fait état à Reuters de ce possible effondrement des ventes. A l'occasion de la conférence East Tech West de CNBC se tenant en Chine, Freeman Shen, directeur général de WM Motor, a qualifié de "trompeuses" ces informations évaluant à seulement 211 le nombre de véhicules électriques écoulés par Tesla sur le marché chinois en octobre. Freeman Shen déclare ainsi : "Je doute de ces chiffres car, en tant que personne ayant travaillé dans l'industrie automobile chinoise durant de nombreuses années... (je sais que) la Chinese Passenger Car Association n'est pas toujours précise".

'Cela peut être n'importe quel nombre'

Pour Shen, les ventes de véhicules en Chine "sont toujours une sorte de mystère", car les constructeurs automobiles dévoilent leurs données à travers un certain nombre de canaux différents. Il ajoute que les compagnies peuvent annoncer leurs ventes de voitures "selon leur volonté" à la Chinese Passenger Car Association. "Cela peut être n'importe quel nombre que vous voudriez", s'amuse Shen, ancien dirigeant de Fiat Chrysler qui a fondé l'acteur de l'automobile électrique WM Motor en 2015. WM entend pour sa part devenir "le Ford de la voiture électrique en Chine", le groupe se plaçant sur le segment des voitures allant de 30.000$ à 45.000$, s'adressant ainsi à un marché de masse.

Tesla dément les rumeurs de chute de l'activité chinoise

Tesla a également démenti ces chiffres hier mardi. Un porte parole du groupe cité par Reuters a estimé que les informations concernant une chute des ventes en Chine étaient "sauvagement inexactes".

Prix cassés

Rappelons ques Tesla entend baisser ses prix sur les Model S et X en Chine, comme il l'a fait savoir il y a quelques jours. Le groupe ne vend pour l'heure en Chine que des voitures importées. Il est donc nécessairement frappé par l'augmentation des droits de douane consécutive à l'affrontement commercial entre Washington et Pékin. Le groupe d'Elon Musk réduira ainsi de 12% à 26% les prix des Model S et X sur le premier marché automobile mondial. Pékin avait précédemment majoré les tarifs douaniers sur les importations automobiles américaines, pénalisant notamment le groupe de Palo Alto, dont les voitures vendues en Chine sont pour l'heure conçues aux USA (relèvement à 40% décidé en juillet par la Chine des droits sur les importations automobiles en provenance des Etats-Unis).

Changement de stratégie

"Nous prenons à notre charge une part significative des droits de douane pour rendre nos voitures plus abordables pour la clientèle chinoise", a affirmé le groupe, dans une déclaration transmise à Reuters. L'agence relève que ces baisses de prix constituent un changement par rapport à la stratégie précédemment adoptée en juillet. Tesla avait alors... rehaussé ses prix en réaction aux tensions commerciales entre Washington et Pékin. Rappelons que le groupe avait auparavant prévenu que les droits de douane affectaient ses ventes chinoises... Tesla, qui a lancé les pré-commandes de sa nouvelle berline Model 3 en Chine, a indiqué que la voiture allait être vendue à partir de 540.000 yuans (77.900$) pour la version à deux moteurs dotée de quatre roues motrices.

La gigafactory chinoise changera la donne

Tesla a signé le mois dernier un accord foncier en Chine, avec les autorités locales, pour la construction dans la zone de Shanghai, sur environ 860.000 m2, de sa première 'gigafactory' (usine géante) étrangère. La construction du site de Shanghai est estimée à deux milliards de dollars. L'usine permettrait au groupe d'Elon Musk de doubler ses capacités mondiales, mais aussi de contourner justement ces prélèvements douaniers et de réduire le prix de ses voitures écoulées en Chine. Le groupe de Musk avait conclu en juillet un accord avec les autorités de Shanghai pour la construction d'un site d'une capacité annuelle de production de 500.000 véhicules... Rappelons enfin que la Chine comptait en 2017 pour plus de la moitié des ventes mondiales de véhicules électriques, selon l'IEA.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com