»
»
»
»
Consultation
Cotation du 16/11/2018 à 23h20 Tesla Motors Inc +1,68% 354,310$
  • TSLA - US88160R1014
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Tesla fléchit, après avoir 'grillé' les vendeurs à découvert

Tesla fléchit, après avoir 'grillé' les vendeurs à découvert
Tesla fléchit, après avoir 'grillé' les vendeurs à découvert
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Tesla est retombé hier soir de 2,4% à 370$, après s'être envolé la veille de 11% au terme d'une séance incroyable qui avait laissé les vendeurs à découvert avec une perte latente d'environ 3 milliards de dollars.

Le conseil d'administration étudie la sortie de la cote

Le marché se montre maintenant un peu plus prudent, d'autant que le cours de bourse se rapproche du prix du 'deal' éventuel. Six membres du conseil d'administration de Tesla ont confirmé, dans un bref communiqué, avoir été informés la semaine dernière des plans de Musk concernant une sortie éventuelle de la cote. Le conseil de Tesla s'est ainsi réuni plusieurs fois durant la semaine écoulée afin d'évoquer cette possible sortie, son intérêt à long terme pour le groupe et son financement. Le communiqué a été publié par six des neuf administrateurs de Tesla. Il n'implique pas Elon Musk ni son frère Kimbal, pas plus d'ailleurs que l'investisseur Steve Jurvetson.

Sortie envisagée à 420$ par titre

Elon Musk, le patron du groupe américain vedette du segment de l'automobile électrique, avait mis le feu aux poudres par plusieurs tweets, postés en pleine séance avant-hier soir, faisant état de sa volonté de sortir son groupe de la cote à un prix de 420$. Le groupe avait ensuite communiqué plus clairement durant une brève suspension du cours à Wall Street, avant une courte reprise de cotation pour terminer la journée...

"Je considère une sortie de la cote de Tesla à 420$. Financement sécurisé", avait donc tweeté le charismatique leader de Tesla. "Mon espoir est que tous les investisseurs actuels restent avec Tesla même si nous sortons de la bourse. Je créerais un fonds spécialement dédié permettant à chacun de rester aux côtés de Tesla. Je fais déjà cela avec l'investissement de Fidelity dans SpaceX", avait ajouté Musk. "Les actionnaires pourraient soit vendre à 420, soit conserver leurs titres et sortir de la cote"...

Musk avait ensuite relayé le communiqué du groupe avec ce commentaire : "Le soutien des investisseurs est confirmé. La seule raison pour laquelle cela n'est pas certain est que cela dépend du vote des actionnaires". Le communiqué est présenté comme un message électronique adressé hier aux employés de Tesla.

S'affranchir des contraintes de marché

"En tant que société cotée, nous sommes soumis à des fluctuations brutales de notre cours de bourse, ce qui peut constituer une distraction majeure pour ceux qui travaillent chez Tesla, qui sont tous actionnaires. Être coté nous soumet également au cycle trimestriel des bénéfices, qui pèse énormément sur Tesla pour prendre des décisions qui peuvent convenir pour un trimestre donné, mais pas nécessairement à long terme. Enfin, en tant que titre le plus vendu à découvert de l'histoire du marché boursier, le fait d'être public signifie que de nombreuses personnes sont incitées à attaquer l'entreprise", avait détaillé Musk.

"Dans le futur, une fois que Tesla entrera dans une phase de croissance plus lente et plus prévisible, il sera probablement logique de revenir sur les marchés boursiers", avait nuancé Musk, qui désire structurer la possible sortie de la cote de manière à ce que les actionnaires aient le choix. "Ils pourront soit rester des investisseurs dans un Tesla sorti de la cote, soit être rachetés à 420 dollars par action, soit une prime de 20% sur le cours de l'action suite à nos résultats du deuxième trimestre (cours qui avait déjà augmenté de 16%). Mon espoir est que tous les actionnaires restent, mais s'ils préfèrent être rachetés, cela permettrait que cela se fasse avec une belle prime".

Musk assure que l'intention n'est pas de fusionner SpaceX et Tesla. "Ils continueraient d'avoir des structures de propriété et de gouvernance distinctes. Cependant, la structure envisagée pour Tesla est similaire à bien des égards à la structure de SpaceX. Les actionnaires externes et les actionnaires salariés ont la possibilité de vendre ou d'acheter environ tous les six mois".

Le patron de Tesla n'entend pas non plus "accumuler de contrôle" pour lui-même. "Je possède environ 20% de la société maintenant et je n'envisage pas que cela soit substantiellement différent après la conclusion d'un accord", résume Musk. "J'essaie surtout de parvenir à une situation dans laquelle Tesla pourra opérer au mieux, sans trop de distractions et de réflexions à court terme, et où il y a aussi peu de changement que possible pour tous nos investisseurs, y compris nos employés".

Doutes sur le financement du deal

Cette proposition de sortie de la cote serait soumise à un vote des actionnaires. L'opération valoriserait Tesla environ 71 milliards de dollars. Selon Bloomberg, le CEO aurait besoin de 66 Mds$ pour la finaliser. Les opérateurs doutent encore de la capacité du groupe, qui ne génère pour l'heure ni profit, ni cash flow positif, à pouvoir trouver les fonds nécessaires à une telle transaction.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com