»
»
»
»
Consultation
Cotation du 19/10/2018 à 23h20 Tesla Motors Inc -1,48% 260,000$
  • TSLA - US88160R1014
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Tesla est-il le titre le plus hystérique de Wall Street ?

Tesla est-il le titre le plus hystérique de Wall Street ?
Tesla est-il le titre le plus hystérique de Wall Street ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Dans une note diffusée hier, le broker Morgan Stanley exprime tout son désarroi devant le dossier Tesla. Morgan estime qu'un mouvement brutal de l'action est possible, mais se montre incapable de prédire si ce mouvement sera haussier ou baissier. Ainsi, le titre pourrait, si l'on en croit les interrogations du courtier, chuter à 200$ ou s'envoler à 400$. Pour Morgan Stanley, Tesla est même le dossier 'ultime à haut risque' du secteur automobile.

Adam Jonas, le spécialiste de la firme, conserve un avis neutre sur la valeur Tesla, ajustant son objectif de cours à 376$. Cet objectif représente un potentiel de 27% à la hausse, mais Morgan Stanley se montre extrêmement prudent par ailleurs, jugeant que les trois mois à venir constitueront la période la plus critique de l'histoire du groupe, du moins depuis le lancement du Model S il y a six ans...

Le broker table par ailleurs sur une injection de capitaux de 2,5 Mds$ par levée de fonds durant le troisième trimestre, alors qu'Elon Musk assure de son côté que le groupe n'aura pas besoin d'argent frais au second semestre. Morgan Stanley ne pense pas non plus que Tesla soit en mesure de tenir sa promesse d'atteindre un rythme de production de 5.000 véhicules Model 3 par semaine d'ici la fin du second trimestre. Morgan pense que ce rythme de production ne sera atteint que vers la fin du quatrième trimestre...

Tesla reprenait 2% à 293$ à Wall Street hier mercredi, après un début de semaine difficile. Selon le site d'information spécialisé dans l'automobile, 'Electrek', le groupe californien aurait pour objectif d'accélérer la cadence sur le Model 3 pour atteindre une production de 6.000 véhicules par semaine d'ici la fin du mois de juin. Le groupe conserverait ainsi une marge d'erreur, son objectif officiel étant de 5.000 voitures par semaine d'ici environ trois mois. 'Electrek' citait à ce propos une lettre du patron de Tesla, Elon Musk, à ses employés.

Rappelons que Tesla avait relativisé il y a quelques jours, après l'annonce d'une suspension temporaire de la ligne d'assemblage de son véhicule grand public, le Model 3. D'après le groupe californien, vedette de l'automobile électrique, cette 'pause' était bien prévue sur le site de Fremont. Tesla évoquait une période "destinée à améliorer l'automatisation et à traiter de manière systématique les goulots d'étranglement afin d'augmenter les taux de production"... Si l'on en croit les informations diffusées par 'Electrek', cette suspension de production de quelques jours ne devrait pas remettre en question les objectifs affichés. Morgan Stanley, pour sa part, semble nettement plus dubitatif.

Enfin, notons que les équipes de Morgan Stanley considèrent le dossier Tesla comme 'too big to fail', autrement dit trop gros pour faire faillite. Cette expression, qui date de la crise financière de 2008, est d'ordinaire appliquée aux grandes banques. Dans le cas spécifique de Tesla, Morgan note que le groupe devrait employer environ 50.000 personnes dans les deux prochaines années, et que chaque poste dans l'industrie automobile est supposé soutenir indirectement environ 7 autres emplois dans l'économie. De ce fait, Tesla semblerait donc trop important pour s'effondrer. Cette réflexion fait sans doute suite aux récents avis de spécialistes ayant évoqué une possible faillite de Tesla.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com