Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 01/12/2020 à 23h20 Tesla Motors Inc +3,02% 584,76$
  • TSLA - US88160R1014
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Tesla : encore un 'tweet' de trop pour Elon Musk ?

Tesla : encore un 'tweet' de trop pour Elon Musk ?
Tesla : encore un 'tweet' de trop pour Elon Musk ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le dirigeant de Tesla, Elon Musk, se serait-il une fois encore emporté sur le réseau social Twitter en allant plus vite que la musique ? Alors que les 'tweets' et annonces de Musk concernant la sécurisation du financement d'un éventuel retrait de la cote faisaient déjà jaser dans les salles de marché, le CEO de Tesla aurait tweeté un peu vite à propos d'un mandat de conseiller qui aurait été confié à la banque d'affaires Goldman Sachs.

Selon Bloomberg, Goldman Sachs n'avait en effet pas été formellement sélectionné par Elon Musk en tant que conseiller financier, lorsque ce dernier avait tweeté à ce sujet. En marge des explications fournies lundi par Musk à propos du financement de la potentielle sortie de la cote (Musk dit être soutenu par un fonds souverain saoudien), le CEO de Tesla avait également livré dans la soirée un commentaire sur Twitter : "Je suis enthousiaste à l'idée de travailler avec Silver Lake et Goldman Sachs en tant que conseillers financiers, ainsi que Wachtell, Lipton, Rosen & Katz et Munger, Tolles & Olson en tant que conseillers légaux, sur la proposition de sortie de la cote de Tesla". Musk affirmait un peu plus tôt avoir engagé des conseillers afin d'étudier différentes structures et options potentielles du 'deal'. Cela devait aussi lui permettre d'arriver à une meilleure évaluation du nombre des actionnaires existants qui resteraient au capital après une sortie de la cote.

La confusion règne donc autour des messages du patron de Tesla. L'agence Bloomberg rappelle que lorsqu'un CEO fait ce type de commentaire sur Twitter, cela signifie qu'un accord formel a été signé. Pourtant, ajoute l'agence, "même au moment du tweet le plus récent de Musk, Goldman Sachs n'avait pas formellement signé". L'agence cite des personnes ayant connaissance de la question, mais ayant choisi de ne pas être identifiées, l'information n'étant pas publique.

Pire encore, Silver Lake pourrait avoir été placé dans la même situation. L'agence 'Reuters' avait en effet rapporté lundi que la firme n'avait pas encore été officiellement engagée en tant que conseiller. Une source familière de la situation a expliqué à l'agence que Silver Lake offrait alors son assistance à Musk dans l'exploration d'un 'deal' sans compensation, et n'avait pas été embauché en tant que conseiller financier de manière officielle. Silver Lake est d'ailleurs plutôt connu pour ses opérations de LBO que pour ses conseils de banque d'investissement, comme le rappelait l'agence.

Le 'Financial Times' expliquait de son côté que Silver Lake n'était pas au courant des plans de Musk lors de leur annonce la semaine dernière. "Silver Lake, la firme de private equity nommée par M. Musk, n'était pas informée de ses plans lorsqu'ils ont été annoncés la semaine dernière", selon une personne familière de la situation citée hier par le FT.

©2018-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !