Cotation du 21/10/2021 à 23h20 Tesla Motors Inc +3,26% 894,00$
  • TSLA - US88160R1014
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Tesla, en pointe dans l'intelligence artificielle avec Dojo et un futur... humanoïde

Tesla, en pointe dans l'intelligence artificielle avec Dojo et un futur... humanoïde
Tesla, en pointe dans l'intelligence artificielle avec Dojo et un futur... humanoïde
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Tesla tenait hier sa journée 'AI', dédiée à l'intelligence artificielle et aux solutions de conduite autonome. Le rendez-vous était suivi de près, alors que le dossier était sous pression ces derniers jours en bourse sur fond d'enquête de la NHTSA, autorité américaine de sécurité routière, à propos de l'Autopilot et d'une série d'accidents. Les démocrates Richard Blumenthal et Edward Markey ont en outre demandé à la FTC (Federal Trade Commission) d'enquêter sur d'éventuelles pratiques marketing trompeuses de Tesla à propos de l'Autopilot et de la conduite autonome, dans une lettre adressée à Lina Khan, jeune présidente de la commission...

Hier soir, Elon Musk a notamment fait rêver ses fans en annonçant que Tesla allait prochainement lancer, sans doute l'an prochain, un prototype de 'Tesla Bot', une sorte de robot humanoïde remplaçant les humains dans certaines tâches répétitives ou potentiellement dangereuses. Ce robot à taille humaine serait capable, par exemple, de fixer des boulons sur des véhicules ou de récupérer des marchandises. Musk n'a pas commenté l'enquête NHTSA, mais a assuré qu'il restait confiant dans la capacité de son groupe à parvenir à une conduite autonome d'une sécurité supérieure à celle de la conduite d'un humain. Ceux qui attendaient une annonce réellement 'blockbuster' lors de cet 'AI Day', tels que le Barron's, risquent tout de même d'être un peu déçus. Son robot d'1m77 pour 57 kilos, capable de soulever plus que son poids et de marcher à 8 km/h, dispose d'un écran dédié à l'affichage d'informations importantes et est conçu pour s'intégrer 'amicalement' aux humains, mais la perspective d'une application à court terme semble peu évidente.

Ganesh Venkataramanan, Sr Director Autopilot Hardware de Tesla, a pour sa part dévoilé hier la 'puce' D1 contenant une technologie 7 nm et conçue en interne, destinée à son superordinateur Dojo, l'un des plus puissants au monde, dont dépend une bonne partie de l'architecture AI de Tesla et qui forme le réseau neuronal utilisant les données des véhicules.

A propos de la conduite autonome, Musk et les intervenants de l'AI Day ont souligné que Dojo n'allait pas se limiter à une technologie pour le système de conduite entièrement autonome. "Cela n'est pas supposé être juste limité aux voitures Tesla", a estimé Musk, selon lequel il ne s'agirait que d'une application particulière de cette intelligence artificielle. "Je pense qu'il y a plus d'applications à venir qui feront sens". Dojo devrait, selon Musk, être opérationnel l'année prochaine. Hier, le charismatique dirigeant et ses équipes ont également soutenu leur vision et approche de l'autonomie, utilisant les fameux réseaux neuronaux pour permettre à une voiture de fonctionner idéalement partout dans le monde via le système Autopilot.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !