»
»
»
»
Consultation
Cotation du 20/06/2019 à 17h35 Terreis 0,00% 58,400€
  • TER - FR0010407049
  •   SRD
  •   PEA
  •   PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Terreïs : l'ANR de liquidation se monte à 57 euros à fin 2018

Terreïs : l'ANR de liquidation se monte à 57 euros à fin 2018
Terreïs : l'ANR de liquidation se monte à 57 euros à fin 2018
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Au 31 décembre 2018, la valeur d'expertise du patrimoine Terreïs s'établit à 2,193 milliards d'euros en progression de 103 millions d'euros (+4,9%) par rapport à fin 2017. La réévaluation du patrimoine, à périmètre constant, s'est élevée à 139 ME (+6,3%), y compris des travaux de valorisation de son patrimoine pour 9 ME. Elle a largement compensé les cessions, qui, en valeur d'expertise à fin 2017, s'élèvent à 36 ME d'actifs résidentiels sur l'ensemble de l'exercice. A fin 2018, le patrimoine de Terreïs est constitué de 98% d'actifs parisiens.

Les revenus locatifs des actifs tertiaires parisiens progressent de 2,8 ME à 63,3 ME (60,5 ME en 2017). Ils représentent désormais 94% du total des revenus locatifs (67,2 ME).

Sur l'ensemble de l'année, le taux de vacance Epra dans le Tertiaire parisien, calculé sur le patrimoine en exploitation, s'est établi à 0,7%, stable par rapport à fin 2017.

Au 31 décembre 2018, l'ANR de liquidation Epra s'élève à 57 euros par action, en croissance de +11,5% en 1 an. L'ANR de remplacement s'établit à 63,35 euros (+10,8% rapport à 2017).

Le résultat net récurrent Epra s'établit à 35,8 ME (28,5 ME en 2017). Il intègre un coût de l'endettement financier de 26,1 ME (28,0 ME en 2017). Le résultat des cessions s'établit à 30,2 ME (34,0 ME en 2017).

Situation financière

Au 31 décembre 2018, l'endettement net s'établit à 704 ME (749 ME au 31 décembre 2017) et le ratio LTV (Loan to Value) à 32% (36% à fin 2017).

L'ensemble des emprunts, constitués essentiellement d'emprunts amortissables, est à taux fixe ou taux variables couverts.

Jacky Lorenzetti, Président de Terreïs, commente : En 2018, Terreïs a poursuivi la stratégie adoptée en 2012 de concentration de son patrimoine sur l'immobilier de bureaux prime à Paris. Cette stratégie, qui privilégie la valorisation des actifs, facilite les locations et permet un taux d'occupation élevé. Elle permet aujourd'hui à Terreïs de bénéficier d'une remontée significative des loyers lors du renouvellement des baux existants et à l'occasion des relocations lors du départ des locataires, tout en tirant parti des indexations positives. Le dirigeant ajoute : Le modèle économique de Terreïs continue de démontrer sa solidité et son caractère hautement défensif. En particulier, la structure de la dette, à taux fixe ou à taux variable swappé, d'une durée supérieure à 10 ans et constituée majoritairement d'emprunts amortissables, offre une bonne protection contre une éventuelle hausse des taux.

Dividende

Le Conseil d'administration de Terreïs proposera à l'Assemblée générale statuant sur les comptes 2018, qui se tiendra en mai 2019, de fixer à 1,2 euro par action le dividende au titre de l'exercice 2018, soit une hausse de 48% par rapport au dividende versé au titre de l'exercice 2017.

Un acompte de 0,44 euro par action ayant déjà été versé en novembre dernier, le solde sera mis en paiement concomitamment au versement du dividende.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com