Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 13/12/2019 à 17h37 Orange -0,78% 13,275€
  • ORA - FR0000133308
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Télécoms : un prix de réserve de 2,17 MdsE pour la 5G

Télécoms : un prix de réserve de 2,17 MdsE pour la 5G
Télécoms : un prix de réserve de 2,17 MdsE pour la 5G
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les valeurs télécoms sous-performent le marché en matinée à l'image d'Altice et d'Orange qui reculent de respectivement 0,4% et 1,6% à Paris. La Commission des participations et des transferts (CPT), autorité indépendante chargée de donner un avis sur la valeur minimale en dessous de laquelle ne peuvent être cédées les fréquences 5G, a fixé le prix de ce bien public à 2,17 milliards pour la totalité des 310 MHz disponibles.

Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances, juge "raisonnable" ce prix plancher. Pour les opérateurs, ce n'est en revanche pas la même histoire : "Cette décision n'est pas cohérente avec ce qui a été avancé ces derniers mois par le gouvernement. Nous investissons déjà sur la 4G et sur la fibre 10 milliards d'euros par an, ce qui fait des opérateurs les moteurs et les financeurs des plus grands chantiers d'infrastructures du pays alors que nous subissons les prix d'abonnement les plus bas d'Europe et la fiscalité la plus confiscatoire", a indiqué au 'Monde' Arthur Dreyfuss, président de la Fédération française des télécoms.

Les marchés s'inquiètent en effet du coût potentiellement élevé de ces fréquences au moment où les acteurs français, éprouvés par des années de guerre des prix dans le secteur, doivent déjà mettre les bouchées doubles pour finir de déployer la 4G et la fibre sur le territoire. Bryan Garnier évoque une mauvaise surprise.

Pour le courtier, le prix de réserve est 45% supérieur aux 1,55 milliards d'euros (50 millions d'euros par bloc) attendus jusqu'à la semaine dernière et affirme que le marché sera déçu car un prix "raisonnable" était généralement anticipé, ce qui n'est clairement pas le cas ici : à fréquences équivalentes et en euros/MHz/habitant, même avant que les enchères ne commencent, le prix de réserve français est équivalent au prix britannique, deux fois supérieur à celui espagnol et 40% inférieur à celui allemand, qui a été considéré par le gouvernement comme trop cher. Par ailleurs, BG rappelle que le prix va de pair avec de fortes exigences de couverture.... En revanche, l'analyste note que ce prix devrait certainement encourager la tendance à la hausse des abonnements observée au cours des derniers trimestres.

L'attribution des fréquences est attendue début 2020.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com