»
»
»
»
Consultation
Cotation du 18/10/2018 à 22h15 Sprint -0,62% 6,370$
  • S - US85207U1051
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Télécoms : Sprint et T-Mobile US vont enfin se marier

Télécoms : Sprint et T-Mobile US vont enfin se marier
Télécoms : Sprint et T-Mobile US vont enfin se marier
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Grosse actualité aux Etats-Unis ! Deux grosses opérations de fusion-acquisition ont été annoncées au cours des dernières heures outre-Atlantique. La première a lieu dans le secteur des télécoms avec le rachat de Sprint par T-Mobile US pour 26 milliards de dollars. L'opération, entièrement en actions, doit permettre aux filiales du Japonais SoftBank et de l'Allemand Deutsche Telekom de réduire le nombre de gros acteurs de quatre à trois et de mieux concurrencer les deux géants que sont Verizon et AT&T.

Des discussions de longue date

Par deux fois, les deux groupes avaient tenté de se rapprocher au cours des dernières années. En 2014, l'administration Obama avait exprimé des inquiétudes quant à l'impact de l'opération sur le marché, alors qu'en novembre 2016, les deux sociétés n'avaient pu trouver un terrain d'entente sur le prix de la transaction.

Deutsche Telekom au pouvoir

Cette fois, les deux managements se sont donc entendus sur la base d'un ratio de 0,10256 action T-Mobile pour chaque action Sprint, ou de l'équivalent de 9,75 actions Sprint par action T-Mobile US. Deutsche Telekom détiendra 42% de la nouvelle entité et contrôlera son conseil d'administration avec neuf administrateurs sur 14, tandis que SoftBank aura 27% du capital. La nouvelle entité sera valorisée environ 146 Mds$. Elle espère réaliser des synergies de plus de 6 Mds$ alors que ses revenus devraient avoisiner la barre des 75 Mds$.

Quid des autorités de la concurrence

Reste désormais à convaincre les autorités de la concurrence alors que l'administration Trump a déjà mis son véto à plusieurs opérations d'envergure depuis son arrivée à la Maison Blanche. Les deux firmes, qui espèrent boucler la transaction au plus tard au premier semestre 2019, comptent notamment sur leurs promesses de lourds investissements dans la 5G pour obtenir l'aval du régulateur.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com