»
»
»
»
Consultation
Cotation du 18/01/2019 à 17h35 Orange +0,93% 13,570€
  • ORA - FR0000133308
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Télécoms : le secteur porté par les espoirs de consolidation en France

Télécoms : le secteur porté par les espoirs de consolidation en France
Télécoms : le secteur porté par les espoirs de consolidation en France
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le secteur des télécoms est bien orienté alors que la spéculation sur une éventuelle consolidation du marché français repart de plus belle après les dernières déclarations de Stéphane Richard. Dans un entretien accordé aux 'Echos', le patron d'Orange estime que l'on a "atteint les limites du système" et que le passage à trois opérateurs apparaît inévitable à terme.

Des pratiques de marché sans équivalence en Europe

"On a atteint des pratiques de marché sans équivalence en Europe, avec désormais deux opérateurs télécoms [SFR et Bouygues Telecom, NDLR] qui pratiquent des promotions à vie! Je trouve cet emballement particulièrement préoccupant... Il faut bien voir que cette dynamique va provoquer une baisse, à terme, des revenus des opérateurs télécoms, à l'heure où ils doivent consentir de lourds investissements, dans la fibre optique, la 5G..."

Une fenêtre au premier semestre 2019?

Selon le dirigeant, "il pourrait y avoir une nouvelle fenêtre pour d'éventuelles discussions au premier semestre 2019" même si Orange ne devrait pas être à l'origine du mouvement "car cela poserait un problème aux autorités de régulation". Stéphane Richard admet néanmoins avoir "tenté le coup d'un rapprochement entre Orange et Bouygues Télécom en 2016", mais estime ne "pas être prêt à le refaire aujourd'hui".

Le secteur en nette hausse en bourse

Des propos qui soutiennent les valeurs du secteur puisque Bouygues avance de 1,4%, Iliad prend plus de 4%, et Orange gagne 1,6% en fin de matinée à Paris. A noter que le patron d'Orange avait tenu des propos quasi similaires il y a un mois dans les colonnes du 'Parisien'.

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com