Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 21/10/2020 à 18h13 Apple -0,37% 117,075$
  • AAPL - US0378331005
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Technologiques : vague de prises de bénéfices à Wall Street !

Technologiques : vague de prises de bénéfices à Wall Street !
Technologiques : vague de prises de bénéfices à Wall Street !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Apple , Amazon, Facebook, Alphabet... Les grands noms américains d'internet et des technologies ont brusquement chuté, vendredi à la Bourse de New York, sans raison précise. Les analystes attribuaient cette correction à des prises de bénéfices assez logiques après les records absolus inscrits par le secteur ces derniers temps.

L'indice Nasdaq composite, qui compte de nombreuses "technos" en son sein, a chuté de 1,8% vendredi en clôture, après avoir inscrit un record historique la veille au soir. Le Nasdaq progresse toutefois encore de 15% depuis le 1er janvier et de 27% depuis un an.

Parmi les baisses notables, le titre d'Apple (la première capitalisation boursière mondiale), a perdu 3,9%, tandis qu'Amazon a lâché 3,1%, Facebook a reculé de 3,3%, Microsoft a chuté de 2,3%, Intel a fléchi de 2,1% et Alphabet (maison mère de Google) a abandonné 3,4%. Le fabricant de semi-conducteurs Nvidia, qui a plus que triplé de valeur depuis le début de l'année, a plongé de 6,4%. Nvidia avait pourtant bondi de plus de 7% jeudi après des recommandations d'achat de Citigroup et d'UBS. Les analystes attribuaient cette correction à des prises de bénéfices appuyées, qui peuvent paraître logiques après les records absolus inscrits par le secteur ces derniers temps.

A noter qu'Amazon et Alphabet sont retombés sous la barre les 1.000$ par action, qu'ils avaient tous deux franchie très récemment pour la première fois de leur histoire.

Après les récents records sur les technologiques, les investisseurs estiment que le secteur est désormais cher payé (un PER de 21,4 fois pour le Nasdaq 100), et sont à la recherche de secteurs moins fortement valorisés.

Le Dow Jones et le Russell 2000 à leurs plus hauts de tous les temps

L'indice Nasdaq des biotechnologies (NBI) a en revanche limité les dégâts. Après avoir progressé de 0,7% en séance, il a tout de même fléchi de 0,3% en clôture. Le NBI s'affiche en hausse de 11% depuis le début de l'année. Mais tandis que le Nasdaq composite a enchaîné les plus hauts historiques ces derniers temps, l'indice des biotechnologies reste à 25% en dessous de ses sommets de juillet 2015.

Vendredi, on assistait donc à une rotation sectorielle vers certaines biotechs, les pharmaceutiques (+3,2% pour Pfizer, +1,8% pour Merck & Co) et les industrielles (+1,3% pour General Electric), mais aussi les "small caps". Ainsi, l'indice Russell 2000 des valeurs moyennes gagnait 1% en séance, se hissant à son tour à un nouveau record historique.

Les financières et les pétrolières, plutôt attaquées ces dernières semaines, étaient également recherchées vendredi : +1,7% pour Goldman Sachs, +1,8% pour Morgan Stanley, +3% pour Bank of America, +1,8% pour ExxonMobil et +2,3% pour Chevron, ce qui a contribué à envoyer l'indice Dow Jones à un nouveau sommet de tous les temps à 21.272 points en clôture (+0,42%).

©2017-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !