»
»
»
»
Consultation
Cotation du 18/04/2019 à 17h29 Tarkett +2,67% 20,780€

Tarkett décolle, restructuration saluée

Tarkett décolle, restructuration saluée
Tarkett décolle, restructuration saluée
Crédit photo © Tarkett

(Boursier.com) — Tarkett accélère ce soir et s'adjuge 8,7% désormais à plus de 20 euros, dans un volume toutefois assez modéré. Le groupe a annoncé des changements dans son dispositif industriel en Amérique du Nord. Il va concrètement transférer toutes les activités de production de Waterloo, en Ontario (Canada), et de Truro, en Nouvelle-Écosse (Canada) vers des sites de production situés aux États-Unis. Ces transferts entraîneront la fermeture de l'usine de Waterloo, qui fabrique des accessoires de revêtements de sol, et de l'usine de Truro, qui fabrique des rouleaux de moquette commerciale.

Les accessoires produits à Waterloo seront désormais fabriqués sur le site récemment agrandi de Chagrin Falls, dans l'Ohio. Les produits actuellement fabriqués à Truro seront transférés à Dalton, en Géorgie, dans l'usine de production de moquette acquise lors du rachat de Lexmark en septembre 2018. Les mouvements permettront de réduire la structure de coûts de Tarkett en Amérique du Nord et de réaliser les synergies attendues dans le cadre de l'acquisition de Lexmark. La plupart des produits fabriqués au Canada étant expédiés aux Etats-Unis, ces changements permettront également d'améliorer les flux logistiques.

Jefferies n'est pas vraiment ému par ces annonces. Le broker confirme son conseil à 'sous-performance' sur la valeur, alors que les résultats du premier trimestre sont attendus pour le 24 avril. L'objectif de cours est de 15,50 euros. Le courtier pense que le début d'année sera solide, mais juge que la publication pourrait entraîner des réductions d'estimations de profits, affectant le consensus. Jefferies évoque en particulier la progression des prix du pétrole depuis la fourniture de la dernière guidance de la compagnie lors des annonces de résultats 2018. La firme s'inquiète donc de l'impact de la facture des matières premières, et constate que le dossier n'est par ailleurs pas particulièrement décoté en comparaison des 'pairs'.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com