Cotation du 01/03/2024 à 17h55 STMicroelectronics +3,75% 43,290€
  • STMPA - NL0000226223
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

STMicroelectronics : le titre voit rouge dans une actualité peu reluisante

STMicroelectronics : le titre voit rouge dans une actualité peu reluisante
STMicroelectronics : le titre voit rouge dans une actualité peu reluisante
Crédit photo © STMicroelectronics

(Boursier.com) — STMicroelectronics abandonne 3,7% à 39,7 euros dans une actualité " sectorielle " dominée par la prudence d'Ericsson et de Nordic Semiconductor, ainsi que le renforcement des restrictions à l'export de puces des États-Unis vers la Chine. Washington a en effet décidé de restreindre la vente de puces Nvidia conçues spécifiquement pour le marché chinois dans le cadre de nouvelles mesures visant à bloquer l'accès à la Chine à une technologie considérée comme essentielle pour le développement de l'IA et 'de pointe' pour l'usage militaire. Les contrôles plus stricts cibleront particulièrement les puces Nvidia A800 et H800, a déclaré un haut responsable américain.

"Il est difficile de tracer une ligne claire entre la technologie militaire et commerciale", a déclaré à la presse la secrétaire américaine au Commerce Gina Raimondo. " Il existe souvent des technologies à double usage - et les mêmes technologies qui alimentent les échanges commerciaux, malheureusement, peuvent parfois aussi permettre à nos concurrents de moderniser leur armée, de surveiller leurs citoyens et de solidifier l'oppression".

Le géant scandinave a de son côté fait état d'une contraction de son chiffre d'affaires au troisième trimestre en raison d'une baisse de la demande d'équipements 5G en Amérique du Nord et l'équipementier télécoms suédois s'attend à ce que l'incertitude pesant sur son activité de réseaux mobiles persiste jusqu'en 2024. "Bien que la dynamique à court terme soit incertaine, nous sommes convaincus que la reprise viendra", a déclaré Borje Ekholm, directeur général d'Ericsson.

Chez Nordic Semiconductor, ce sont les prévisions pour les trois derniers mois de l'année qui ont envoyé le titre au tapis (-18%) après un troisième trimestre déjà fortement dégradé.

Sur le front des analystes, Citi a réduit la mire de 70 à 67 euros sur STMicro tout en restant à l''achat' alors que le spécialiste des semi-conducteurs dévoilera les résultats de son troisième trimestre le 26 octobre.

©2023-2024

A lire aussi sur STMicroelectronics

Chargement en cours...

Toute l'actualité