»
»
»
»
Consultation
Cotation du 22/10/2019 à 17h35 STMicroelectronics -1,07% 19,020€
  • STM - NL0000226223
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

STMicroelectronics flambe, les sanctions sur Huawei bientôt levées ?

STMicroelectronics flambe, les sanctions sur Huawei bientôt levées ?
STMicroelectronics flambe, les sanctions sur Huawei bientôt levées ?

(Boursier.com) — Le compartiment des semi-conducteurs est l'un des grands gagnants du jour sur les places boursières européennes : L'indice sectoriel Stoxx Semiconductors bondit ainsi de de 2,2% à 2.835 points ce lundi en début de séance, tandis qu'à Paris les actions STMicroelectronics et Soitec grimpent respectivement de 6% à 16,53 euros et 4% à 100,10 euros, dans des volumes de transactions significatifs. Ce flux haussier est à relier avec les retombées du G20 à Osaka. Le sommet s'est conclu par une trêve commerciale entre les Etats-Unis et la Chine et par l'assouplissement de la position de Washington à l'égard de la technologie chinoise, en particulier en direction du géant des télécoms Huawei, devenu ces derniers mois l'une des principales pommes de discorde sino-américaines.

Levée des restrictions

Larry Kudlow, conseiller économique de Donald Trump, a estimé dimanche qu'il y avait de "bonnes chances" que les entreprises américaines se voient accorder des licences pour vendre des produits à Huawei, le géant technologique chinois au coeur des tensions commerciales entre Pékin et Washington. Le président américain avait déjà évoqué samedi un possible assouplissement des restrictions américaines contre le géant chinois des télécoms, notamment la vente "d'équipement qui ne pose pas de grand problème de sécurité nationale". "Il y a de bonnes chances que le département du Commerce, le secrétaire (Wilbur) Ross, ouvrent la porte là-dessus et accordent de nouvelles licences", a confié Larry Kudlow à la chaîne Fox News.

Pas d'amnistie

Mais cette détente ne signifie par pour autant qu'Huawei est gracié. Larry Kudlow a souligné que Huawei allait continuer à figurer sur la liste d'entreprises auxquelles il est interdit de vendre des produits technologiques, sauf autorisation spéciale. Le géant chinois y est depuis dernier. "Nous comprenons les risques énormes concernant Huawei", a déclaré le conseiller de Donald Trump sur une autre chaîne, en l'occurrence CBS. Rappelons que les Etats-Unis redoutent que les systèmes fabriqués par Huawei, numéro deux mondial des mobiles et infrastructures télécoms, puissent être utilisés par Pékin à des fins d'espionnage, ce que dément le groupe chinois formellement.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com