Proposé par

Cotation du 06/12/2021 à 17h35 STMicroelectronics +0,35% 42,015€

STM : mission fantôme réussie

STM : mission fantôme réussie
STM : mission fantôme réussie
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — STMicroelectronics annonce sa collaboration avec Paco Rabanne sur le nouveau parfum Phantom pour hommes créé par la maison de couture. Phantom est emballé dans une bouteille connectée unique qui utilise un circuit intégré NFC (Near-Field Communication) déployant une technologie sans contact.

L'accès à "l'univers fantôme" de Paco Rabanne est rendu possible par la puce de ST, la ST25TV, qui est encapsulée dans le bouchon innovant de la bouteille Phantom. Le nouveau capuchon répondant aux besoins techniques et esthétiques du parfum Phantom de Paco Rabanne a été développé grâce à une étroite collaboration entre ST, Paco Rabanne, le spécialiste de l'incrustation d'étiquettes Paragon ID et VPI (FaiveleyPlastBeauty), un expert en moulage par injection, décoration et assemblage.

"Paco Rabanne nous a mis au défi de les aider à développer un cas d'utilisation pionnier : un flacon de luxe connecté, convivial et durable pour un nouveau parfum. Avec nos partenaires, nous avons construit une nouvelle solution basée sur un produit standard et une méthodologie de conception éprouvée, désormais disponible pour les marques grand public et de luxe du monde entier. La bouteille Phantom allie un design contemporain de pointe, la durabilité avec un système de recharge et des services connectés conviviaux rendus possibles par l'intégration de notre puce NFC ST25TV dans un environnement difficile", a déclaré Yvon Gourdou, directeur des applications et du marketing EMEA, Microcontrôleurs et Groupe des circuits intégrés numériques chez STM.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Dossier

Dossier spécial "Les semi-conducteurs"

Dossier spécial "Les semi-conducteurs"

Les semi-conducteurs, ces puces électroniques presque invisibles sans lesquelles il serait impossible de faire circuler des informations dans les machines, sont nichés dans une multitude d’objets du quotidien. L’an dernier, plus de 1.000 milliards de puces ont été vendues dans le monde entier.

Sommaire