»
»
»
»
Consultation
Cotation du 22/05/2019 à 13h50 SQLI +1,14% 22,150€

SQLI grimpe après une publication rassurante

SQLI grimpe après une publication rassurante
SQLI grimpe après une publication rassurante
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Chahuté ces dernières semaines, SQLI tente un rebond ce jeudi à la Bourse de Paris en grappillant plus de 2,4% à 25,30 euros... Sous l'effet de la croissance (notamment externe), de l'amélioration continue de la productivité et de la réduction des coûts, les indicateurs clés de SQLI ont montré une amélioration sur le 1er semestre 2018, période qui se solde par un résultat opérationnel courant en hausse de +15% à 5,3 ME, soit 4,6% du chiffre d'affaires.

Guidance annuelle confirmée

La SSII confirme au passage ses objectifs. Fort de la dynamique du marché et des mesures internes engagées, SQLI table sur l'atteinte des objectifs annuels avec un chiffre d'affaires de 240 ME et un EBITDA supérieur à 23 ME. SQLI se dit ainsi sur la trajectoire du plan Move Up 2020 qui prévoit une croissance annuelle moyenne à 2 chiffres et un EBITDA supérieur à 14% (intégrant l'impact des normes IFRS 9, 15 et 16 dont l'impact à terme est estimé autour de 2%) à la fin du plan.

Turnover sous contrôle

Concernant la fuite des collaborateurs à l'origine des difficultés précédentes de SQLI, la société fait état d'une embellie sur ce front avec un turnover en France ramené à 22%, proche des standards actuels du secteur, alors que le taux d'emploi est passé de 83,1% au 1er trimestre à 85% au 2ème trimestre 2018.

Portzamparc passe à l'achat

Face à cette amélioration de la situation sur le marché domestique permet à Portzamparc de réhausser son conseil de "renforcer" à "acheter" sur SQLI alors que la "valorisation est suffisamment basse pour se positionner dans une optique moyen-terme alors que les leviers de redressement sont intéressants et en partie "mécaniques" (contribution croissante de l'Europe du Nord)". Le broker abaisse simultanément son objectif de 32,50 à 30,90 euros, compte tenu du retard pris sur le redressement, toujours pas matérialisée selon l'expert.

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com