»
»
»
»
Consultation
Cotation du 24/06/2019 à 17h35 Spie -1,23% 16,059€
  • SPIE - FR0012757854
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Spie confirme ses prévisions

Spie confirme ses prévisions
Spie confirme ses prévisions
Crédit photo © Spie

(Boursier.com) — Spie annonce une production consolidée de 1.555,8 millions d'euros au T1 2019, en hausse de +4,3% par rapport au T1 2018. La croissance organique a été robuste, à +3,3% comme anticipé. Les acquisitions ont contribué à la croissance à hauteur de +1,3%, tandis que l'impact des cessions à été de -0,5%. Les variations de change ont eu un impact favorable de +0,2%, principalement du fait du renforcement du dollar américain contre l'Euro.

L'EBITA du Groupe s'est établi à 57,7 millions d'euros au T1 2019, en hausse de +4,7%. La marge d'EBITA est ressortie stable par rapport au T1 2018, à 3,7%.
En incluant l'impact de la norme IFRS 16, l'EBITA du T1 2019 aurait été de 56,9 millions d'euros et la marge d'EBITA serait restée à 3,7%.

Perspectives 2019 confirmées

En 2019, Spie table sur :
Une croissance de sa production comprise entre 2,5% et 4,5% à change constant, y compris acquisitions "bolt-on" ;
Un chiffre d'affaires annualisé total acquis au travers d'acquisitions "bolt-on" de l'ordre de 200 millions d'euros ;
Une marge d'EBITA consolidée d'au moins 6% ;
Un ratio de Cash conversion autour de 100% et une poursuite de la réduction de son levier financier.
S'agissant du dividende, le taux de distribution devrait rester autour de 40% du Résultat net ajusté part du Groupe.

Journée investisseurs de SPIE le 15 mai 2019

Spie convie investisseurs et analystes à sa journée investisseurs 2019, qui se tiendra le 15 mai à l'Atelier Richelieu à Paris.

Gauthier Louette, Président-directeur général, a déclaré : "Spie a enregistré une bonne performance au premier trimestre 2019, dans la continuité des précédents. En France, notre nouvelle organisation se révèle très efficace pour capter les opportunités offertes par le marché. En Allemagne, les tendances d'activité restent dynamiques et la transition énergétique nous ouvre de larges perspectives. L'incertitude liée au Brexit à des conséquences sur notre activité au Royaume-Uni et notre pôle Pétrole-Gas, quant à lui, continue de croître. Au premier trimestre, la marge d'EBITA du Groupe s'est maintenue au niveau le plus élevé de notre profession et nous avons poursuivi la mise en oeuvre de notre stratégie de croissance externe "bolt-on", avec deux acquisitions qui viennent renforcer notre présence en Allemagne et en Europe centrale. Au total, ce bon trimestre illustre une fois encore la pertinence de notre modèle économique et est de bon augure pour le reste de l'année."

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com