Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 14/04/2021 à 22h15 GameStop +18,11% 166,530$
  • GME - US36467W1099
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Spéculation à Wall Street : la Maison Blanche surveille la situation !

Spéculation à Wall Street : la Maison Blanche surveille la situation !
Spéculation à Wall Street : la Maison Blanche surveille la situation !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La fièvre spéculative qui s'est emparée à Wall Street de certaines valeurs visées par des vendeurs à découvert, commence à inquiéter par son ampleur... Même la Maison Blanche se penche désormais sur le dossier !

Ainsi, la porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, a affirmé mercredi que "la Maison Blanche et le département du Trésor surveillent la situation concernant l'action de Gamestop et d'autres compagnies", qui se sont envolées ces derniers jours à Wall Street en l'absence de causes fondamentales.

Mme Psaki a ajouté que la Bourse n'était pas le seul baromètre de la santé économique des Etats-Unis, et que le président Joe Biden travaillait à faire adopter par le Congrès son plan de soutien de 1.900 milliards de dollars destiné à soutenir les classes moyennes et les salariés face à la crise du Covid-19.

De nombreux observateurs estiment que le gendarme de la Bourse américaine, la Securities and Exchange Commission (SEC), devrait lui aussi s'intéresser de près à ce tsunami d'opérations spéculatives, attisé par des messages sur des réseaux sociaux boursiers fréquentés par des "days traders".

L'action de la chaîne de magasins de jeux vidéo GameStop, qui s'est encore envolée de 134% mercredi, est passée de moins de 20$ à environ 347,51$ en quelques jours. Celle de l'exploitant de cinémas AMC Entertainment a flambé mercredi de 300%, passant en quelques jours de 3$ à près de 20$... Parmi les autres titres soulevés par cette frénésie spéculative figurent Bed Bath & Beyond (+43% mercredi), SunPower (-3% mais +41% en une semaine) ou encore Ligand Pharmaceuticals (+4%, et +57% depuis le 1er janvier).

Les "hedge fund" vendeurs à découvert pris à contre-pied

Tous ces titres, souvent gravement affectés par la crise du Covid-19 et des situations financières difficiles, ont en commun le fait d'être la cible de ventes à découvert par des fonds spéculatifs, qui parient donc sur la baisse des cours. Cependant, ces fonds ont été spectaculairement mis en échec ces derniers jours par une offensive sans précédent de petits porteurs actifs sur les forums de réseaux sociaux tels que Reddit et 4Chan.

Ces "day traders" ont acheté massivement des titres, faisant s'envoler les cours. Leur mobilisation a payé, forçant les vendeurs à découvert ("short sellers") à se racheter en panique, ce qui a encore accéléré la hausse des cours.

Sur GameStop seul, les "shorteurs" auraient ainsi perdu 3,3 milliards de dollars depuis le début de l'année, selon les calculs du cabinet S3 Partners, réalisés lundi, avant une nouvelle envolée du cours.

Des courtiers en ligne durcissent les règles pour leurs clients

Face à l'afflux d'ordres d'investisseurs particuliers, plusieurs sites américains de courtage en ligne, dont Charles Schwab et Robinhood, ont même connu des problèmes techniques ces derniers jours. Mercredi, Schwab et TD Ameritrade ont même annoncé avoir imposé des restrictions sur les ordres passés par leurs clients sur GameStop, AMC Entertainment et d'autres titres faisant l'objet de spéculations du même type

Au vu des pertes essuyées ces derniers jours par les "hedge funds" vendeurs à découvert sur ces titres, certains opérateurs craignent que ces fonds soient amenés à vendre d'autres titres pour répondre à des appels de marge, ce qui pourrait faire chuter les indices boursiers, voire entraîner une correction générale des marchés américains...

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !