Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 07/08/2020 à 17h35 Vallourec -2,45% 28,290€

S&P abaisse la notation de Vallourec mais n'est pas si inquiet qu'il n'y paraît

S&P abaisse la notation de Vallourec mais n'est pas si inquiet qu'il n'y paraît
S&P abaisse la notation de Vallourec mais n'est pas si inquiet qu'il n'y paraît
Crédit photo © Société Vallourec

(Boursier.com) — La notation crédit long terme de Vallourec a été réduite d'un cran supplémentaire par Standard & Poor's hier soir, de "B+ à "B", soit le 15ème rang d'une échelle qui en compte 22. Les sociétés notées en catégorie "B" (soit B+, B, B-) sont assez vulnérables aux conditions économiques mais toujours à même de tenir leurs engagements. Leur dette commence toutefois à afficher un profil assez spéculatif pour un investisseur. La note crédit de court terme a été maintenue à "B".

Pour justifier son abaissement, l'agence explique avoir réduit ses anticipations de cash-flows, car elle ne croit plus à un EBITDA positif cette année, contrairement à son analyse antérieure. Cependant, elle estime toujours que l'EBITDA se reprendra en 2018 et 2019 grâce à la reprise du marché et aux efforts de restructuration entrepris. La position de trésorerie de l'entreprise reste, à ce stade, robuste, écrit même S&P. La perspective d'évolution reste malgré tout négative, pour refléter les risques pesant sur le redressement en raison de l'incertitude planant autour de la reprise du marché. Enfin, le spécialiste de la solidité financière maintient une note de recouvrement de 3 sur le dossier, ce qui signifie qu'il estime que 60% des créances seront récupérées en cas de défaut.

S&P plutôt confiant sur la liquidité

S&P table sur -100 ME d'EBITDA cette année (+200 ME précédemment) et un cash-flow libre de -400 à -500 ME. Il place le curseur à 200 ME d'EBITDA en 2018, tout en reconnaissant qu'il est difficile d'anticiper, pour un cash-flow libre "légèrement négatif", qui devrait contribuer à faire gonfler la dette de Vallourec à 2 MdsE fin 2018 (1,3 MdE fin 2016). Cependant, la société conserve une position liquide importante et n'a que des remboursements très limités à assurer en 2018. Standard & Poor's estime que cela devrait lui permettre financer son free cash-flow négatif cette année et la suivante en utilisant seulement sa trésorerie et ses lignes de crédit existantes.

©2017-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !