Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 25/09/2020 à 16h02 Somfy -1,03% 115,200€

Somfy : 163 ME de bénéfice en 2019

Somfy : 163 ME de bénéfice en 2019
Somfy : 163 ME de bénéfice en 2019
Crédit photo © Somfy

(Boursier.com) — Le chiffre d'affaires du groupe Somfy est ressorti à 1,2 milliard d'euros sur l'exercice 2019, en hausse de +6,1% à données comparables, dont 4,7% au 1er semestre et 7,5% au 2e semestre, et de 6,5% en termes réels.

Le résultat opérationnel courant est ressorti à 204,8 millions d'euros sur l'exercice, en hausse de +15,2% en termes réels, et a représenté 17,1% du chiffre d'affaires (15,8% l'année précédente). Il a bénéficié d'un impact positif de 3,1 ME des effets de change et de 0,4 ME de l'application de la nouvelle règle de comptabilisation des contrats de location (norme IFRS 16). Cette amélioration découle à la fois du haut niveau d'activité, en particulier au second semestre, et d'une faible augmentation des coûts de structure, conséquence de la normalisation des dépenses dites stratégiques, après une période de lourds investissements.

Le bénéfice net de l'ensemble consolidé progresse de +16,3%, à 163,2 ME. Il tient compte d'un solde de charges et produits opérationnels non courant négatif de 3,2 ME, d'une contribution des entreprises associées positive de 3,8 ME et d'une charge d'impôts sur les bénéfices de 37,2 ME.

La rentabilité des capitaux employés (ROCE) s'est élevée à 22,2% (23,7% après retraitement de l'impact de la norme IFRS 16) contre 20,4% sur l'année précédente.

Situation financière

La situation nette est passée de 894,4 à 1.012,8 millions d'euros sur l'exercice. L'excédent financier net a été porté de 222,4 à 310,5 ME, en dépit de la comptabilisation de passifs financiers d'un montant de 48,3 ME à la suite de l'application de la norme IFRS 16 sur les contrats de location. L'accroissement de la capacité d'autofinancement et la réduction du besoin en fonds de roulement expliquent ce bond de l'excédent financier net.

1,55 euro de dividende

Le Directoire proposera à la prochaine Assemblée Générale le versement d'un dividende de 1,55 euro par action, en augmentation de 10,7% par rapport au montant versé l'an dernier.

Perspectives

Les transformations à l'oeuvre dans le secteur du bâtiment, du fait de la transition énergétique, de la digitalisation et des évolutions sociétales, ont conduit le Groupe à revoir son organisation et à annoncer, en janvier dernier, la nomination d'un nouveau comité exécutif, avec entre autres conséquences le regroupement des 3 activités existantes au sein d'un même ensemble et le redécoupage des 9 zones géographiques autour de deux grandes régions commerciales.

Cette réorganisation, guidée par une projection de long terme, baptisée Ambition 2030, contribuera à une efficacité accrue des modes de fonctionnement, grâce notamment à des interfaces réduites, mais aussi à une plus grande proximité des clients et à une meilleure allocation des ressources. Elle servira, par ailleurs, de socle à la définition et la mise en oeuvre du plan stratégique des prochaines années. Les investissements seront poursuivis afin de permettre au Groupe de conforter son assise et son avance sur son coeur de métier, et porteront principalement sur l'innovation des produits, l'optimisation des systèmes d'information, avec le déploiement du nouveau progiciel de gestion intégré (ERP SAP), et la digitalisation des offres et des opérations.

La politique d'ouverture et de partenariats sera parallèlement poursuivie. Elle s'inscrira toujours dans la même logique d'association à des acteurs complémentaires et d'accession à de nouveaux écosystèmes, compatibles avec le standard international Zigbee 3.01, et s'attachera à positionner le Groupe comme une référence incontournable de l'univers de la maison connectée.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !