»
»
»
»
Consultation
Cotation du 14/06/2019 à 17h36 Soitec +1,43% 92,500€

Soitec : la marge devrait se contracter sur le nouvel exercice

Soitec : la marge devrait se contracter sur le nouvel exercice
Soitec : la marge devrait se contracter sur le nouvel exercice
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le chiffre d'affaires consolidé de l'exercice 2018-2019 pour Soitec s'élève à 443,9 ME, en hausse de 43% soit +42% à périmètre et taux de change constants par rapport à l'exercice précédent.

Le résultat opérationnel courant a progressé de 61% au cours de l'exercice 2018-2019 pour atteindre 108,4 ME, soit 24,4% du chiffre d'affaires contre 21,7% du chiffre d'affaires au cours de l'exercice 2017-2018.

L'EBITDA des activités poursuivies (Électronique) a augmenté de 68% au cours de l'exercice 2018-2019 pour s'établir à 152,3 ME, soit 34,3% du chiffre d'affaires. Ce chiffre se compare à un EBITDA de 90,6 ME au cours de l'exercice 2017-2018 représentant 29,2% du chiffre d'affaires...

Compte tenu des différents éléments positifs non récurrents reconnus lors de l'exercice 2017-2018, le résultat net des activités poursuivies de l'exercice 2018-2019 s'est établi à 89,9 ME, soit un niveau légèrement inférieur au résultat net de 92,1 ME réalisé au cours de l'exercice 2017-2018.

La société affiche une position d'endettement net de 46,5 ME au 31 mars 2019 contre une situation de trésorerie nette positive de 41,7 ME au 31 mars 2018. Le ratio d'endettement net rapporté aux fonds propres s'élève à 11,7% au 31 mars 2019.

Soitec attend pour l'exercice 2019-2020 un chiffre d'affaires en hausse d'environ 30% à périmètre et taux de change constants.

Soitec s'attend également à ce que son taux de marge d'EBITDA de l'activité Électronique atteigne environ 30%...

La profitabilité opérationnelle va continuer de bénéficier de la solide performance opérationnelle du site de Bernin I tandis que la plus forte utilisation prévue des capacités de production de Bernin II engendrera une augmentation du levier opérationnel. Cependant, la profitabilité devrait être affectée par un certain nombre de facteurs avec un mix produit moins favorable, l'usine de Singapour va engendrer des dépenses opérationnelles tandis que ses ventes seront encore marginales, l'effet dilutif sur la marge du recours à la sous-traitance de Simgui pour la production de plaques de 200 mm va augmenter et le prix des matériaux bruts va augmenter suite à l'arrivée à échéance d'un certain nombre de contrats d'approvisionnement à long terme...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com