»
»
»
»
Consultation
Cotation du 12/04/2019 à 16h30 Sodifrance +10,06% 17,500€
  • SOA - FR0000072563
  •   SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Sodifrance : 110 ME de chiffre d'affaires en 2018

Sodifrance : 110 ME de chiffre d'affaires en 2018
Sodifrance : 110 ME de chiffre d'affaires en 2018
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le chiffre d'affaires de Sodifrance sur l'exercice 2018 est quasi stable par rapport à l'année précédente à 110 millions d'euros.

Comme annoncé le taux d'activité qui s'établissait à 86,5% sur le 1er semestre dépasse les 88% sur le second semestre et permet d'afficher un excellent ratio de 87,4% sur l'ensemble de l'année. L'évolution très favorable de ce ratio n'a cependant pas suffi à compenser les pertes à terminaison enregistrées sur les forfaits historiques de la filiale Netapsys ainsi que ses dépréciations sur créances irrecouvrables qui amputent le chiffre d'affaires et les résultats de plus de 3,5%.

Par ailleurs la pénurie de ressources sur le marché engendre un niveau d'attrition très élevé, notamment sur cette filiale qui a connu un pic de départs sur Paris. Ainsi, malgré 300 recrutements réalisés, l'année se termine par un solde négatif de 38 collaborateurs productifs entre le début et la fin d'année.
Les effectifs sont de 1.212 collaborateurs au 31 décembre 2018 plus un effectif moyen de 140 sous-traitants.

Perspectives 2019

La restructuration et la réorganisation de la filiale Netapsys étant terminées et ses projets défaillants clôturés, le groupe se retrouve en ordre de marche pour délivrer une année 2019 conforme aux performances réalisées par le passé.

Le book to bill en fin d'année est de 1,16 et la forte proportion de chiffre d'affaires embarqué permet d'avoir une excellente visibilité. En effet la dynamique des signatures réalisées en 2018 est structurante pour le moyen terme avec : de grands centres de services pluriannuels, des forfaits de réalisation et d'innovation conséquents de nouvelles solutions digital et des projets de migration/modernisation significatifs auprès de grands comptes du secteur tertiaire-finance qui sécurisent plus de 2 ans de plan de charge et démontrent l'avance technologique et la reconnaissance du marché sur cette expertise particulière.

Les moyens ont été renforcés pour remonter l'ambition de recrutement à 400 collaborateurs et ralentir le rythme d'attrition.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com