Cotation du 18/10/2021 à 17h35 Sodexo -2,56% 74,640€

Sodexo  : le relèvement de la guidance logiquement salué

Sodexo : le relèvement de la guidance logiquement salué
Sodexo  : le relèvement de la guidance logiquement salué
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Sodexo bondit de 5% à 82,7 euros en début de séance, porté par le relèvement de ses objectifs semestriels. Le groupe de restauration collective, qui a fait état d'un chiffre d'affaires trimestriel de 4,48 MdsE, en hausse de 14,7%, table désormais sur une marge d'exploitation de 3,5% sur les six derniers mois de son excercice, contre 3,1% précédemment, et sur une hausse de 15% de ses ventes à périmètre comparable, contre une fourchette de 10 à 15% auparavant.

"L'amélioration des tendances trimestrielles depuis le début de l'exercice a été progressive et a dépassé légèrement nos hypothèses précédentes", se félicite Sodexo qui anticipe, au second semestre, une amélioration sur le continent américain, notamment avec la réouverture complète des Écoles et "un bien meilleur" démarrage de la nouvelle année universitaire.

RBC ('sous-performer') affirme que les investisseurs seront probablement satisfaits que Sodexo ait commencé à "briser le cycle des déceptions régulières en matière de bénéfices". Mais le broker reste préoccupé par l'impact des changements structurels dans le monde du travail et notamment sur le segment des affaires et des administrations. Il voit de meilleures opportunités ailleurs dans le secteur.

Oddo BHF ('surperformer') pense que le consensus augmentera ses estimations pour l'exercice de 5 à 10% au niveau de l'EBIT afin de prendre en compte les nouvelles prévisions et le résultat du 3ème trimestre. Il maintient sa préférence sectorielle pour Sodexo, sur la base des éléments suivants : le mix d'activités le plus attractif du secteur, notamment dans le cadre du télétravail, qui lui permet de proposer un service commun de restauration sur le lieu de travail et de titres-restaurant, et sa plus forte présence dans le facility management (38% du chiffre d'affaires) ; le retour 'plus rapide' à des niveaux d'activité proches de la situation d'avant crise (2023e) grâce à son mix d'activités et à un plan de réduction des coûts de 350 ME sur 2021-2022 ; un bilan sain ; une exposition significative aux Etats-Unis (40% du chiffre d'affaires), un des pays qui a le plus progressé dans son déploiement vaccinal et où l'économie devrait retrouver son altitude de croisière plus rapidement, notamment par rapport à l'Europe ; et une décote de valorisation de 15% en moyenne par rapport au secteur de la restauration sur la base d'un ratio VE/EBIT de 12,3% en 2023.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !