Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 09/04/2021 à 17h36 Societe Generale -1,60% 21,895€
  • GLE - FR0000130809
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Société Générale : au moins 3 candidats pour Lyxor, dont Amundi

Société Générale : au moins 3 candidats pour Lyxor, dont Amundi
Société Générale : au moins 3 candidats pour Lyxor, dont Amundi
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La mise en vente de Lyxor, la filiale de gestion d'actifs (ETF) de la Société Générale attise les convoitises. Alors que le français Amundi, filiale du Crédit agricole et partenaire historique de la SocGen, semblait favori ces dernières semaines, au moins deux poids-lourds internationaux ont confirmé leur intérêt pour la société de gestion d'actifs.

Selon des sources concordantes citées vendredi par le site web des 'Echos', au moins trois candidats auraient été sélectionnés pour un deuxième tour d'enchères, à savoir Amundi, l'américain State Street Global Advisors (SSGA), et l'allemand DWS, filiale cotée de Deutsche Bank.

Société Générale attendrait de cette vente autour de 1 milliard d'euros, mais les candidats seraient prêts, dans une première approche du moins, à offrir environ 600 millions d'euros, selon ces mêmes sources.

Les trois prétendants gèrent respectivement 1.660 milliards d'euros (Amundi), 3.500 milliards de dollars (SSGA, au 31 décembre) et 760 milliards d'euros d'actifs (DWS). Interrogées par 'Les Echos', aucune des parties prenantes, dont Société Générale, n'a souhaité faire de commentaire.

D'autres français, comme BNP Paribas, précédemment cité dans ce dossier, ne se seraient pas positionnés au final, et Natixis, qui était officiellement intéressé, n'est pas cité par les sources.

Pionnier de la gestion indicielle en Europe, Lyxor, qui gérait 133 milliards d'euros au 30 septembre 2020, peine à faire face à l'offensive du géant américain BlackRock dans ce segment low cost qui draine la majorité des flux d'investissements. Sa cession donnerait des ressources supplémentaires à la Société Générale, qui a subi de lourdes pertes au premier semestre 2020, suivies d'un retour aux bénéfices au 3e trimestre.

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !