Cotation du 01/12/2021 à 19h20 Snap Inc. +3,39% 49,225$
  • SNAP - US83304A1060
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Snap plonge de 21% et accuse Apple d'avoir plombé ses ventes !

Snap plonge de 21% et accuse Apple d'avoir plombé ses ventes !
Snap plonge de 21% et accuse Apple d'avoir plombé ses ventes !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L 'atterrissage était douloureux jeudi soir pour la maison mère de l'application de partage de photos et de vidéos SnapChat. Le titre Snap plongeait ainsi de plus de 21% après la publication des comptes du groupe au 3e trimestre. Ces derniers ont déçu en raison d'un chiffre d'affaires moins élevé que prévu, une contreperformance pour lequel le groupe a blâmé le changement, cet été, de la politique de confidentialité d'Apple, qui a pesé sur les revenus publicitaires.

Les résultats de Snap sont très suivis par les analystes, le réseau social étant le premier de sa catégorie à publier ses comptes trimestriels. Facebook chutait ainsi de 4,4% après la clôture et Twitter cédait 3% jeudi soir, les marchés estimant qu'ils ont pu être affectés par les mêmes problèmes de publicité que Snap...

Les ventes du réseau social incarné par un petit fantôme ont pourtant bondi de 57% au 3e trimestre, pour atteindre 1,07 milliard de dollars, le premier trimestre supérieur à 1 Md$ dans l'histoire de Snap. Mais Wall Street s'attendait à mieux, autour de 1,1 Md$, selon le consensus FactSet.

Snap a aussi annoncé une perte nette inférieure aux attentes, à 71,9 millions de dollars (5 cents par action) réduite par rapport à la perte de 199,8 M$ (-14 cents par action) au 3e trimestre 2020. Wall Street tablait sur une perte de 10 cents par action. Le résultat net ajusté de Snap est ressorti à -17 cents par action. Le nombre d'utilisateurs actifs quotidiens de Snap a atteint 306 millions au 3e trimestre, supérieur aux attentes des analystes (301,8 millions).

Les comportements des annonceurs bouleversés par les changements d'Apple

Dans un communiqué, la direction de Snap a blâmé le manque à gagner sur ses revenus publicitaires sur le changement par Apple de sa politique de confidentialité, qui a empêché les annonceurs sur des applications comme Snap de mesurer l'impact de leurs campagnes publicitaires sur les possesseurs d'iPhones.

"Notre business publicitaire a été bouleversé par les changements d'iOS (le système d'exploitation mobile d'Apple : ndlr) en matière de suivi publicitaire, qu'Apple a mis en place largement en juin et juillet", a déploré Snap. Ces changements "ont complètement renversé beaucoup de normes de l'industrie et les comportements des annonceurs, qui étaient basés depuis une décennie sur l'IDFA" (le système d'identification d'Apple pour la publicité), a ajouté le groupe.

Snap s'attendait à des perturbations, mais celles-ci ont été bien plus importantes qu'anticipé, a précisé le réseau social. En plus, Snap a indiqué que les perturbations des chaînes logistiques et des pénuries de main d'oeuvre ont aussi amené les annonceurs à réduire leurs budgets publicitaires.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !