Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 29/09/2020 à 17h35 Showroomprivé -0,58% 0,860€

Showroomprivé va lever 10 ME à 0,15 Euro, pour ses besoins généraux

Showroomprivé va lever 10 ME à 0,15 Euro, pour ses besoins généraux
Showroomprivé va lever 10 ME à 0,15 Euro, pour ses besoins généraux
Crédit photo © Showroomprivé

(Boursier.com) — Showroomprivé lance une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription dont le principe a été annoncé le 30 avril dans le cadre de la conclusion d'un protocole de conciliation avec les partenaires bancaires du Groupe homologué par le Tribunal de commerce de Bobigny le 28 mai.

L'augmentation de capital, d'un montant maximal d'environ 10 millions d'euros est soutenue et garantie par les dirigeants fondateurs, David Dayan et Thierry Petit. Elle se fait avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires, à raison de 22 actions nouvelles pour 17 actions existantes Chaque actionnaire de Showroomprivé se verra attribuer le 20 juillet un DPS par action existante.

Le prix de souscription a été fixé à 0,15 euro par action, représentant une décote faciale de 85,98 %.

Le produit de cette augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription sera utilisé pour le financement des besoins généraux et de ses filiales dans le cadre du renforcement de sa structure financière.

Après un chiffre d'affaires net en baisse de 19,8% au premier trimestre, le Groupe a enregistré un fort rebond de ses ventes internet à partir du mois d'avril pendant la période de confinement. Ce rebond s'est confirmé sur l'ensemble du 2ème trimestre, avec un chiffre d'affaires en hausse d'environ + 19% sur la période, permettant au Groupe de réaliser un chiffre d'affaires semestriel dans la lignée de celui enregistré au premier semestre 2019. Le chiffre d'affaires semestriel 2020 est ainsi estimé entre 301 et 303 millions d'euros contre 302 millions d'euros au premier semestre 2019.

Le niveau d'activité semestriel, meilleur qu'attendu initialement, couplé à l'effet des mesures de rationalisation initiées en 2019, devrait permettre au Groupe d'enregistrer un EBITDA estimé positif compris entre 5,5 et 7,5 millions d'euros au 30 juin 2020 contre un EBITDA négatif de 23 millions d'euros au premier semestre 2019, traduisant ainsi une trajectoire d'amélioration de sa rentabilité sur la période.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !