Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 09/12/2019 à 17h35 Showroomprivé 0,00% 1,572€
  • SRP - FR0013006558
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Showroomprivé s'effondre après un énième 'warning'

Showroomprivé s'effondre après un énième 'warning'
Showroomprivé s'effondre après un énième 'warning'
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Showroomprivé chute de 26% à 1,55 euro ce jeudi matin à la Bourse de Paris, durement touché par un avertissement sur ses résultats du premier semestre de l'exercice 2019. Pudiquement, le groupe de e-commerce mentionne un décalage de la performance économique semestrielle par rapport à la trajectoire du plan "Performance 2018-2020", ce qui ne lui permettra pas d'atteindre son objectif d'une profitabilité plus proche des niveaux historiques dès l'année en cours.

Concrètement, Showroomprivé anticipe un Ebitda semestriel situé entre -12 ME et -15 ME avant prise en compte d'une dépréciation de stocks ponctuelle et sans impact sur la trésorerie de l'ordre de 10 ME. Le Groupe rappelle cependant réaliser historiquement l'essentiel de son Ebitda au second semestre compte tenu de sa saisonnalité (-1 ME lors du 1er semestre 2018 et +6 ME lors du 2nd semestre 2018).

En cause notamment, l'environnement économique morose qui a pesé sur la tendance du chiffre d'affaires net (recul de 2,3% au 1er trimestre), et l'absence de campagnes importantes d'annonceurs comme en 2018. En ce qui concerne ses marges, Showroomprivé fait part de surcoûts logistiques importants, liés notamment à des dysfonctionnements ponctuels sur le traitement de retours, afin de privilégier la satisfaction client, et d'un impact de la stratégie de 'drop-shipping' qui alourdit les coûts dans sa phase de montée en puissance. "La contribution négative de l'écoulement de reliquats de stocks (hors internet) masque l'évolution positive de la marge brute des activités Internet, coeur de business, liée à la plus grande sélectivité des achats", relativise le management de Showroomprivé.

Pour les investisseurs, la pilule est d'autant plus difficile à avaler que la firme n'en est pas à ses premiers déboires. Showroomprivé a connu des soucis en pagaille depuis 2017 avec plusieurs 'warnings' émis, un atterrissage des derniers comptes de l'exercice 2018 ressortis bien éloignés des ambitions initiales, une recapitalisation et des turbulences sur son actionnariat (sortie de Conforama du capital, arrivée de Carrefour).

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com