»
»
»
»
Consultation
Cotation du 24/05/2019 à 17h35 Showroomprivé -0,84% 2,350€

Showroomprivé : impacté par les pertes du 1er semestre

Showroomprivé : impacté par les pertes du 1er semestre
Showroomprivé : impacté par les pertes du 1er semestre
Crédit photo © Showroomprivé

(Boursier.com) — Le 4e trimestre 2018 de Showroomprivé affiche un chiffre d'affaires de 220 ME, en croissance de +2,6%.
Sur 2018, la croissance annuelle de Showroomprivé s'inscrit en hausse malgré un environnement de consommation difficile en novembre et décembre. Le groupe réalise sur l'année un chiffre d'affaires net de 672,2 millions d'euros. Il progresse de près de +3%, tiré par la France où les ventes ont augmenté de +5% et dans une moindre mesure par les activités du Groupe à l'international qui affichent une croissance de +1%. Le chiffre d'affaires à périmètre comparable ressort en croissance de +1,3% par rapport à 2017.

L'Ebitda du Groupe ressort à 5,1 ME pour l'exercice 2018. La marge brute s'est élevée à 243,8 ME (+2%) et représente 36,3% du chiffre d'affaires, en léger recul de -0,2 point par rapport à 2017.

Les coûts d'exploitation ont augmenté de 110 points de base, passant de 36% à 37,1% du chiffre d'affaires principalement impacté par les coûts logistiques de Saldi Privati et l'effet année pleine des investissements de croissance effectués au 2ème semestre 2017. Les autres produits et charges opérationnels sont de -0,7 ME alors que le produit d'imposition du groupe baisse de -15% pour atteindre 2,3 ME.

Le résultat net de Showroomprivé ressort à -4.4 ME, impacté par les pertes affichées sur le 1er semestre. Sur le 2e semestre, le résultat net s'élève à 2,1 ME.

Eléments de trésorerie

La variation nette de la trésorerie ressort en hausse de 30 ME sur l'année. Elle est portée par une forte génération de trésorerie de 58 ME au 2e semestre, qui, retraitée du produit net de l'augmentation de capital menée par le Groupe, atteint 20 ME, soit près du double de l'année dernière à la même période (10 ME). Cette variation positive s'explique par un flux de trésorerie lié aux activités opérationnelles en hausse de près de 8 ME à 25 ME, principalement tirée par une amélioration de la rentabilité.
Sur l'année, les flux de trésorerie liés aux activités d'investissements atteignent -18 ME, qui, retraités des investissements associés à l'ouverture du futur entrepôt logistique du Groupe (6 ME), restent en ligne avec l'année 2017 en pourcentage du chiffre d'affaires (1.8%).
Les flux de trésorerie associés aux activités de financement s'élèvent à 41 ME, principalement composés du produit net de l'augmentation de capital (38 ME), et des tirages de dette bancaire pour 4 ME afin de financer les premiers investissements associés au futur entrepôt logistique du Groupe.

La position brute de trésorerie du Groupe au 31 décembre 2018 s'établit à 80 ME.

Cette année 2018 est une année charnière pour Showroomprivé puisque, en cohérence avec notre plan stratégique lancé au 1er semestre, nous avons décidé de recentrer clairement notre expansion autour de deux axes prioritaires : une croissance sélective accrue en misant sur une meilleure efficacité opérationnelle et le renforcement durable de notre rentabilité, avec une maîtrise totale de nos coûts et la remontée significative de notre marge brute, analysent Thierry Petit et David Dayan, Co-fondateurs et Co-CEOs de Showroomprivé.

Perspectives

Le Groupe réaffirme sa volonté de se focaliser en priorité sur la poursuite d'une croissance solide, à la fois pérenne et profitable, en s'appuyant sur ses relations fortes avec les marques et ses membres. Celle-ci s'inscrit dans la poursuite du renforcement de l'efficacité opérationnelle et le développement de nouvelles opportunités de croissance, initiées dans le cadre de plan 'Performance 2018 - 2020'.

Showroomprivé se fixe des leviers forts d'amélioration de la profitabilité. Le Groupe confirme ainsi sa priorité de renouer rapidement avec des niveaux de profitabilité plus proches des niveaux historiques, en agissant sur les leviers suivants :
- Amélioration de la marge brute
- Plan d'économies et de gains de production de 8 à 10 ME à horizon 2020 grâce à un contrôle strict des opex ; la simplification de l'organisation et gains de productivité

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com