Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 27/11/2020 à 17h27 SES-imagotag +0,57% 26,450€

SES-imagotag fait à nouveau le point sur la crise sanitaire

SES-imagotag fait à nouveau le point sur la crise sanitaire
SES-imagotag fait à nouveau le point sur la crise sanitaire
Crédit photo © SES-imagotag

(Boursier.com) — SES -imagotag effectue son point d'étape mensuel relatif à l'impact de la pandémie à sa gestion de la crise...

Début de reprise confirmé au 2e trimestre

La levée progressive des mesures de confinement et le retour à la normale de la production permettent un redémarrage de l'activité. Le chiffre d'affaires du 2e trimestre est toujours attendu autour de 60 ME, en progression séquentielle d'environ +20% par rapport au 1er trimestre, mais en recul sur 1 an, du fait de l'interruption et du décalage de nombreux projets durant cette période.

Certaines zones géographiques affichent une meilleure performance que d'autres : le recul est plus marqué en France et en Europe du sud, tandis que l'Europe du Nord, l'Amérique et l'Asie restent en progression sur la période. En particulier, les Etats-Unis sont en forte croissance. Le leader mondial des solutions digitales et IoT pour le commerce bénéficie de son étendue géographique, qui renforce sa résilience.

Poursuite de la dynamique des nouvelles signatures

Dans cette période de ralentissement de l'activité, l'indicateur des prises de commandes constitue le véritable thermomètre de la capacité de rebond. Après un 1er trimestre très positif (+52% sur un an et +38% sur le cumul 12 mois à fin mars) les prises de commandes ont poursuivi leur bonne dynamique, montrant que les commerçants se projettent dans l'avenir avec la digitalisation de leurs points de vente comme une priorité croissante.

Prévention des risques

Dans ce contexte marqué par encore beaucoup d'incertitudes, SES-imagotag poursuit la mise en oeuvre de son plan de prévention des risques sanitaires, de maîtrise des coûts et investissements, et de renforcement de sa capacité financière.

D'une part, le déconfinement s'est s'accompagné de mesures sanitaires draconiennes qui ont permis de ne compter aucun cas de contamination dans les effectifs.

D'autre part, le plan de stabilisation des coûts conjugué au retour de la croissance, devrait permettre au 2e semestre d'améliorer substantiellement la rentabilité par rapport à l'année dernière. Par ailleurs, dans le cadre de son plan d'amélioration de la performance opérationnelle, le groupe opère actuellement la migration de son système d'information mondial sur SAP, avec seulement un léger retard sur le calendrier initial du fait de l'impact de la pandémie.

Enfin, dans un contexte de tension sur le BFR liée aux conséquences de la crise COVID-19 -- allongement des délais de paiement clients, accroissement des stocks dû au décalage de certains projets et allongement des délais de transports dû au passage à du transport maritime-- le Groupe a mis en place avec ses partenaires financiers des mesures préventives (PGE) permettant de traverser cette crise et permettre un redémarrage rapide.

Composition du Conseil d'administration

Suite à l'Assemblée générale annuelle qui s'est tenue le 29 juin, les changements suivants dans la composition du conseil d'administration ont été approuvés... Renaud Vaillant quitte le Conseil après 12 années du fait de la limite de durée pour un administrateur indépendant. Le Conseil d'administration et l'Assemblée Générale des actionnaires ont exprimé leur gratitude pour la riche contribution de M. Vaillant au sein du Conseil durant toutes ces années, et souhaite la bienvenue à 3 nouveaux administrateurs : Franck Moison, Gang Cheng et Cenhui He.

Franck Moison, ex-Vice-Chairman et dirigeant du Groupe Colgate-Palmolive, rejoint le Conseil en tant qu'administrateur indépendant. Gang Cheng, cadre dirigeant de BOE, et Cenhui He, membre de la Direction Financière de BOE, rejoignent le Conseil en tant qu'administrateurs.

Perspectives

Sous réserve de la poursuite de la dynamique de déconfinement et de l'évolution de la pandémie SES-imagotag reste confiant sur sa perspective de croissance en année pleine grâce au rebond du second semestre, ainsi que sur une amélioration de la rentabilité par rapport à 2019.

A moyen/ long terme, cette crise agit comme un révélateur du besoin urgent de digitalisation des points de vente physiques et devrait accroître le marché potentiel de SES-imagotag, explique le groupe.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !