»
»
»
»
Consultation
Cotation du 18/04/2019 à 17h25 SergeFerrari Group +0,93% 5,450€
  • SEFER - FR0011950682
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

SergeFerrari : le résultat opérationnel courant s'élève à 2,9 ME

SergeFerrari : le résultat opérationnel courant s'élève à 2,9 ME
SergeFerrari : le résultat opérationnel courant s'élève à 2,9 ME

(Boursier.com) — En phase avec son plan stratégique SF2020, le Groupe SergeFerrari a réalisé sur l'exercice 2018, une croissance de ses ventes de +7,4%, dont +4,6% en organique à taux de change constant. Cette performance est le fruit des investissements importants réalisés depuis 2014 pour se doter d'une organisation adaptée au développement international du Groupe.

Chacune des zones géographiques s'inscrit en croissance par rapport à 2017, à change constant.
Les variations de périmètre (intégration de la société Plastitex) contribuent à hauteur de +4,3% à la variation du chiffre d'affaires annuel ; l'effet de change impacte la progression des ventes annuelles à hauteur de -1,5% en année pleine.

Sur l'exercice 2018, le Groupe a :

- poursuivi et finalisé les ajustements d'organisation déjà entrepris dans les domaines commerciaux, industriel et d'innovation visant à accompagner la croissance attendue des prochaines années. ;

- mené un plan d'actions conduisant à concentrer ses ressources sur quatre marchés prioritaires (architecture tendue, protection solaire, structures modulaires et enfin, mobilier et marine).

Ces décisions ont engendré, sur l'exercice, des coûts non-récurrents à hauteur de 2,1 millions d'euros (abandons de projets de développement, dépréciation de stocks, coûts de transformation des organisations). Le résultat opérationnel courant pour l'exercice 2018 s'élève donc à 2,9 millions d'euros contre 5,9 millions d'euros l'année précédente.
Le résultat après impôts s'établit à 1,8 millions d'euros.

Compte tenu de l'impact de l'arrêt des activités de Vinyloop et de la perte exceptionnelle qui en résulte, le résultat net part du Groupe s'inscrit à -0,1 million d'euros pour l'année 2018.

Au 31 décembre 2018, le Groupe dispose d'une trésorerie brute de 25,1 millions d'euros pour une dette financière brute de 24,5 millions d'euros, soit une trésorerie nette de 0,6 ME en nette amélioration par rapport au 30 juin 2018 (+7,7 millions d'euros générés sur le second semestre 2018, deux fois plus qu'au second semestre 2017).

Perspectives

Après une période de structuration nécessaire, et concentré sur ses quatre marchés prioritaires porteurs, l'équipe dirigeante, désormais au complet, aborde l'exercice 2019 avec ambition pour recueillir les fruits des investissements réalisés ces dernières années.

Pour l'exercice 2019 et dans un environnement économique incertain, le Groupe vise une croissance organique à change constant supérieure à 4,5%, fixée dans le cadre du plan SF2020. Le chiffre d'affaires constaté au 28 février 2019 est en ligne avec cet objectif, confirmant la tendance déjà observée sur 3 trimestres consécutifs. Serge Ferrari rappelle que ses chantiers prioritaires sont l'amélioration de la rentabilité opérationnelle, la focalisation sur des projets de développement produits permettant un time-to-market plus rapide, l'amélioration de l'efficacité industrielle et le dimensionnement adapté de ses investissements.

Le Groupe proposera à l'Assemblée Générale du 16 mai 2019 le vote d'un dividende de 0,05 euro par action, qui sera mis en paiement le 6 juin 2019.

Agenda

Chiffre d'affaires T1 2019, le 25 avril 2019 après Bourse.
Assemblée Générale des actionnaires : le 16 mai 2019, à 17 heures.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com