Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 14/08/2020 à 17h24 SergeFerrari Group +0,36% 5,540€
  • SEFER - FR0011950682
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Serge Ferrari : les ventes totales sur le 1er trimestre reculent de 8,4%

Serge Ferrari : les ventes totales sur le 1er trimestre reculent de 8,4%
Serge Ferrari : les ventes totales sur le 1er trimestre reculent de 8,4%

(Boursier.com) — Le Groupe Serge Ferrari a abordé l'année 2020 avec des stocks réduits compte tenu de l'incident survenu à La Tour du Pin en décembre 2019, et dont l'impact sur les ventes 2020 avait été estimé par le Groupe à 5 ME. De plus, au cours de la semaine du 16 mars 2020, l'activité de production des sites français a été progressivement suspendue en raison de la pandémie.
Les activités logistiques essentielles au Groupe, permettant la distribution et l'expédition de commandes en France et en Suisse ainsi qu'en Europe, ont pu être maintenues mais à un niveau réduit. Les autres filiales internationales du Groupe ont opéré, grâce à leur propre stock, à un rythme dépendant de l'évolution de la pandémie et des préconisations gouvernementales de chaque pays.

En conséquence, les ventes sur la zone Americas, affectée de manière décalée par rapport aux autres zones, ont progressé de 8,6% à change constant, à 3,9 ME. L'Europe est en volume la région la plus touchée sur ce premier trimestre. Les ventes s'établissent à 34,1 ME, en baisse de -6% à taux de change constant.
La zone Asia-Africa-Pacific est largement affectée avec une baisse de -31,2% à change constant, à 4,5 ME. Mais cette baisse est à relativiser par rapport à un effet de base très défavorable, dans la mesure où les ventes du 1er trimestre 2019 avaient progressé de +61,1% comparativement à la même période de 2018.

Les ventes totales du Groupe sur le 1er trimestre sont en retrait de -8,4% par rapport au 1er trimestre 2019, à périmètre et change constants, et de -8% à change courant.
Sur ce premier trimestre, les segments d'activité prioritaires du Groupe ont bien résisté. Dans cet environnement, le Groupe a également continué de démontrer sa forte capacité d'adaptation : ses matériaux ont notamment été utilisés dans les structures modulaires des hôpitaux de campagne pour le traitement de l'afflux des patients.

Reprise encourageante des activités de production

Comme indiqué précédemment par le Groupe, la production a progressivement repris sur son site de La Tour du Pin depuis le 1er avril 2020. Les mesures nécessaires à la protection des équipes ont été mises en place, en lien avec les représentants du personnel, et l'ensemble des collaborateurs s'applique à respecter les "gestes barrières" nécessaires à leur protection et à celle de leur entourage.

Au cours des dernières semaines, la reprise s'est poursuivie avec la remise en service de nouvelles lignes de production et l'augmentation du nombre d'équipes. Grâce à l'engagement des collaborateurs et aux actions mises en oeuvre par le comité de redémarrage et de sécurité, l'activité de production s'établit désormais à 75% de son niveau d'avant crise, et devrait continuer de progresser dans les semaines à venir.
Les activités logistiques se poursuivent également afin de permettre la montée en puissance de la distribution et de l'expédition des commandes.

Prise de participation au capital de la société F.I.T à Taïwan

Le Groupe poursuit sa prise de participation de 55% dans le capital de la société F.I.T à Taiwan (concepteur, fabricant et distributeur de matériaux de haute technologie incombustibles), par acquisition de titres auprès des actionnaires familiaux actuels. Pour rappel, en 2019, la société F.I.T a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 12 ME auprès d'une centaine de clients dans 15 pays. Le closing de cette opération est prévue d'ici la fin du 2ème trimestre 2020.

Perspectives

Le Groupe n'est pas, à ce jour, en mesure de donner une évaluation précise des impacts de la crise actuelle. Cependant, compte tenu de l'ampleur de la crise, le Groupe considère que le deuxième trimestre sera fortement impacté. D'ores et déjà, différentes mesures de contrôle strict des coûts ont été mises en place et un plan de réduction des investissements a été engagé.
Afin de préserver la situation de trésorerie du Groupe, le Conseil d'Administration a aussi décidé de proposer à l'Assemblée générale une réduction de son dividende au titre de 2019, de 0,16 euro à 0,12 euro par action, avec un versement de ce dividende reporté au 30 septembre 2020. De plus, le groupe familial Serge Ferrari détenant directement et indirectement 71,2% du capital du Groupe au 31 décembre 2019, a décidé que les dividendes lui revenant ne seraient décaissés que lorsque la situation le permettrait, et seront donc inscrits dans cette attente en compte courant.
A fin mars 2020, le Groupe dispose d'une situation financière saine et solide, qui peut être renforcée par la mobilisation de lignes de financement confirmées et non utilisées à ce jour

Fort d'un positionnement stratégique centré sur quatre segments de marché prioritaires, d'une nouvelle organisation devenue plus agile et d'une implantation internationale diversifiée et renforcée par une acquisition en Asie, le Groupe bénéficie de fondamentaux robustes pour affronter la crise et tirer parti de la reprise progressive des économies.

Agenda
- Assemblée Générale Annuelle : le jeudi 14 mai 2020 à 17h00 (à huis clos)
- Publication du Chiffre d'affaires du 1er semestre 2020, le mardi 28 juillet 2020 après bourse
- Publication des Résultats du 1er semestre 2020, le mercredi 9 septembre 2020, après bourse.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !