Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 07/03/2019 à 17h17 Sequana (regroupées) -0,90% 0,132€
  • SEQ - FR0011352590
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Sequana : ça bouge chez Arjowiggins !

Sequana : ça bouge chez Arjowiggins !
Sequana : ça bouge chez Arjowiggins !
Crédit photo © Sequana

(Boursier.com) — Les revenus de Sequana se sont contractés de -9,6% à 820 millions d'euros au 1er trimestre 2015, un repli ramené à -5,5% sur une base de changes constants. Le papetier a cependant amélioré son excédent brut d'exploitation de gestion de 2% à 36 ME, soit une marge de 4,4% après 4% un an avant. Le résultat opérationnel courant est en hausse de 14,8% à 23 ME et le résultat net est positif à 2 ME.

La baisse d'activité de la période est la conséquence de volumes en retrait dans les papiers d'impression, en particulier dans le couché standard, dans un contexte de pression sur les prix de vente et de l'annonce de la restructuration des activités d'Arjowiggins. Les activités de spécialité d'Arjowiggins ont en revanche été particulièrement dynamiques tandis qu'Antalis a bien résisté.

Les cessions se concrétisent

Conformément à ce qui était attendu, la filiale brésilienne Arjowiggins LTDA devrait sortir du périmètre, après la réception d'une offre ferme de Fedrigoni sur la base d'une valeur d'entreprise de 85 ME, plus 5 ME de complément de prix basé sur la performance. La transaction devrait être finalisée d'ici fin mai. Cette filiale a réalisé en 2014 environ 70 ME de revenus. En parallèle, Sequana va aussi vendre les activités de solutions de sécurité d'Arjowiggins. La vente de 85% du capital d'Arjowiggins Solutions et d'Arjo Systems au groupe Impala représente 110 ME. Le groupe restera associé au développement via la part minoritaire résiduelle. La transaction sera financée en partie grâce aux créances du crédit syndiqué d'Arjowiggins de 125 ME dont Impala aura préalablement reçu la totalité. Le solde des créances fera l'objet d'un abandon, permettant de réduire l'endettement d'Arjowiggins de 125 ME. Le périmètre à déconsolider représente un chiffre d'affaires annuel d'environ 54 ME et 7 ME d'EBE de gestion.

Bilan simplifié et allégé

Les deux ventes d'actifs vont permettre de rembourser la totalité de la ligne de crédit syndiqué d'Arjowiggins, 125 ME, et de renforcer les capacités de financement. De surcroît, le conseil d'administration a décidé de proposer à la prochaine assemblée la modification des conditions des ORNANE afin de ramener leur date d'échéance du 31 décembre 2020 au 29 juin 2015 et de modifier leur ratio de remboursement en actions. Sur la base du ratio proposé, le remboursement des ORNANE donnera droit à 20% du capital après remboursement à leur nouvelle échéance au lieu des 30,93% initiaux au 31 décembre 2020. Dans le cadre de l'acquisition par le groupe Impala de la totalité des créances du crédit syndiqué, l'ensemble des ORNANE émises par Sequana en juillet 2014 devrait lui être également transféré avec les créances cédées. Impala devrait devenir le second actionnaire de la société et son président, Jacques Veyrat, entre au conseil d'administration. Une modification des ORA sera aussi soumise aux actionnaires lors de l'assemblée, afin de ramener leur date d'échéance du 31 décembre 2018 au 29 juin 2015 et de modifier leur ratio de remboursement. Sur la base du ratio proposé, le remboursement des ORA donnera droit à 1,7% du capital après remboursement à leur nouvelle échéance au lieu des 2,58% initiaux. L'objectif de ces opérations est de libérer Sequana des garanties et sûretés consenties à l'origine aux prêteurs d'Arjowiggins.

Un second semestre plus porteur

Quant aux perspectives, elles restent difficiles pour les papiers d'impression. Antalis devrait bénéficier de la poursuite de la bonne tenue de ses activités non papier et de hausses de prix appliquées dans le segment des papiers non couchés. Les difficultés du principal concurrent d'Antalis et la consolidation en vue devraient avoir un impact favorable dans certains pays, en particulier au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. Chez Arjowiggins, la réduction de l'exposition aux papiers de commodités se poursuivra. Le groupe prévoit par ailleurs la finalisation des processus de cession/fermeture des usines de Charavines et de Wizernes à la fin du premier semestre 2015. Sur l'exercice, Sequana devrait bénéficier de l'impact positif au second semestre du plan de restructuration opérationnelle d'Arjowiggins, de la réduction des coûts fixes et du renforcement de la position concurrentielle d'Antalis.

©2015-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com