Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 22/05/2020 à 11h30 Selectirente 0,00% 79,500€
  • SELER - FR0004175842
  • SRD
  •   PEA
  •   PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Selectirente : point trimestriel

Selectirente : point trimestriel
Selectirente : point trimestriel
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le chiffre d'affaires de Selectirente est ressorti à 4,3 ME au 31 mars 2020, en hausse de +13,4% par rapport au 1er trimestre 2019. Les loyers seuls progressent de +15,9% par rapport au premier trimestre 2019 et +2,7% par rapport au 4ème trimestre de 2019.

Depuis le début de l'exercice, les actions menées en matière de gestion locative (relocations, renouvellements et cessions avec déspécialisation de baux) ont concerné cinq locaux commerciaux. Elles se sont traduites par une augmentation (+12%) des loyers annuels des commerces concernés à 122,2 KE (109,2 KE précédemment).

Cela concerne notamment, pour ce qui est du portefeuille "Lutèce 2" acquis en octobre dernier, la boutique située rue Poncelet à Paris (17e), laquelle a fait l'objet d'une cession de bail avec un changement d'activité du locataire (activité de caviste contre une agence immobilière précédemment). A cette occasion, le loyer annuel a été porté à 31 KE (contre 26,2 KE lors de l'acquisition) et une indemnité de déspécialisation de 35 KE a été perçue par Selectirente.

Par ailleurs, le commerce situé rue du Jour à Paris (1er) (également partie du portefeuille "Lutèce 2") acquis vacant a été loué début janvier à une activité de vente d'accessoires pour animaux domestiques pour un loyer annuel de 50 KE.

Le taux d'occupation financier reste élevé et s'établit à 96,1% au premier trimestre de l'exercice 2020 contre 96,4% au trimestre précédent.

Au 31 mars 2020, des promesses en vue d'acquérir six portefeuilles de boutiques majoritairement à Paris et deux boutiques à Toulouse (31) et à Villeurbanne (69) étaient signées pour un montant total de 46,7 ME.

Dans le contexte actuel, Selectirente a pris la décision de suspendre les investissements en cours, cette suspension peut signifier selon les cas des annulations pures et simples, des prorogations, des renégociations... chaque dossier faisant l'objet d'une analyse spécifique. Cette mesure, associée à la trésorerie disponible de la Société (190 MEUR environ à fin mars), permet d'évaluer sereinement les impacts de la crise du Covid-19 sur les différents marchés immobiliers et de se tenir prêt à saisir les opportunités à venir.

Arbitrages du trimestre

Aucune vente d'actif n'a été réalisée depuis le début de l'exercice.

En concertation avec le Conseil de Surveillance, la société confirme qu'un dividende de 3,50 euros par action au titre de l'exercice 2019 sera soumis au vote de l'Assemblée Générale qui se tiendra le jeudi 10 juin 2020. Sous réserve de l'approbation par l'Assemblée Générale, ce dividende sera mis en paiement le 17 juin 2020. Pour rappel, les seuls détenteurs d'actions à la date de détachement (2 jours ouvrés avant la date de paiement), c'est-à-dire le 15 juin 2020, pourront percevoir ce versement.
L'Assemblée Générale de se tiendra à huis clos le 10 juin 2020 à 14h00 au siège social, 303 Square des Champs Elysées à Evry-Courcouronnes (91).

Le groupe face au Covid-19

Dans le contexte de la crise sanitaire liée au COVID-19, la première des priorités a été de mettre en oeuvre toutes les mesures (télétravail, mesures sanitaires, etc.) au sein de la société de gestion SOFIDY pour assurer la sécurité de nos salariés et garantir pleinement la gestion opérationnelle de Selectirente.

Compte tenu de son positionnement stratégique sur les commerces, le groupe a été directement exposée aux mesures prises par le gouvernement français en matière de fermeture administrative provisoire.
Si la Société dispose d'une part significative de son actif peu exposé à la crise actuelle, sur la part plus exposée, nous estimons que 62% des loyers habituellement perçus sont aujourd'hui concernés par la fermeture administrative des commerces, moins de la moitié d'entre eux (24%) étant concernés par les mesures de protections des TPE engagées par les autorités. Il est ainsi apparu très rapidement nécessaire de prendre la mesure des difficultés que traversent certains des locataires. Dès fin mars, à l'initiative des organisations professionnelles de bailleurs dont la FSIF, des mesures de mensualisation et de report automatique des paiements ont été prises en faveur des TPE/PME sous obligation de fermeture administrative et des locataires TPE en difficulté.

Malgré cette exposition aux locataires commerçants contraints à la fermeture administrative provisoire, Selectirente dispose d'atouts importants pour aborder la période à venir.

Forte d'une trésorerie disponible de 190 ME (suite au succès de l'augmentation de capital de 217 ME réalisée en décembre dernier), la société dispose d'une forte capacité à saisir les éventuelles opportunités d'acquisition à court et moyen termes. Nous partageons également la conviction qu'au sein de la classe d'actif des commerces en général, le segment du commerce de proximité devrait démontrer une résilience élevée dans les mois à venir.
Enfin les fondamentaux de Selectirente restent solides : une équipe de gestion expérimentée, une forte granularité du patrimoine (385 unités locatives) et une mutualisation importante du risque locatif (diversification par nombre de locataires et par secteur d'activité notamment), des emplacements de qualité et des loyers raisonnables au regard des valeurs locatives de marché, un taux d'endettement limité et l'absence de covenants financiers sur ses emprunts...

"Selectirente est ainsi bien positionnée pour faire face aux incertitudes mais aussi aux opportunités liées à la crise sanitaire actuelle" conclut la direction.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !