»
»
»
»
Consultation
Cotation du 14/11/2018 à 17h35 Ubisoft -0,44% 71,900€
  • UBI - FR0000054470
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Séance mouvementée pour Ubisoft, la valorisation interpelle

Séance mouvementée pour Ubisoft, la valorisation interpelle
Séance mouvementée pour Ubisoft, la valorisation interpelle
Crédit photo © Ubisoft

(Boursier.com) — Ubisoft revient à l'équilibre désormais ce mercredi à 81 euros dans un volume de 0,4% du capital, après avoir chuté jusqu'à 75 euros en début de journée, au lendemain de comptes semestriels accompagnés d'une confirmation des objectifs financiers.

Les brokers ne modifient guère leurs anticipations, à l'image de Jefferies qui maintient son avis positif ('achat') avec un objectif de cours tout de même ramené prudemment à 105 euros (contre 116 euros)... Barclays perçoit toujours comme prudente la 'guidance' de l'exercice, abaissant son objectif de cours à 98,5 euros contre 110 euros, tout en conservant sa recommandation à 'surpondérer'. Enfin, Bryan, Garnier & Co se montre très prudent avec un conseil confirmé à la vente et un cours-cible de 65 euros, jugeant la valorisation 'exigeante' et évoquant un Ebit non-IFRS du premier semestre plus faible qu'attendu.

Un 1er semestre contrasté, mais en très forte croissance

Ubisoft a communiqué ses résultats du 1er semestre 2018-2019, marqués par un résultat net non-IFRS de 159 ME (1,32 euro par action sur une base diluée), contre 19,4 ME un an plus tôt. Le résultat opérationnel non-IFRS pour la période se monte à 110,2 ME, contre 3,1 ME un an avant. Le résultat opérationnel IFRS se situe pour sa part à 94,3 ME, contre -34,4 ME un an plus tôt. Le résultat net IFRS s'élève à 140,7 ME, 1,19 euro par titre, contre -20,8 ME un an auparavant... Les 'net bookings' semestriel totalise 746,1 ME, contre 466,2 ME. Le chiffre d'affaires totalise 767 ME, contre 466,2 ME... La situation financière nette au 30 septembre 2018 s'établit à -337,4 ME, contre -548,1 ME au 31 mars 2018. Pour le second trimestre, le chiffre d'affaires est ressorti à 367,1 ME, alors que l'objectif du groupe se situait entre 345 et 355 ME.

Les revenus semestriels sont supérieurs aux attentes de la majeure partie des spécialistes. Le bénéfice opérationnel non-IFRS est assez proche du consensus et ressort en vive hausse.

Confiant pour les fêtes, mais...

Le groupe dit anticiper par ailleurs, pour son troisième trimestre fiscal, un chiffre d'affaires proche de 580 millions d'euros. Les 'net bookings' du second trimestre ont augmenté de 38% à 364,6 ME (contre un objectif de 345 ME). Ceux du troisième trimestre sont attendus à environ 600 ME, en baisse de 17% environ en glissement annuel en raison à la fois des premières mises en magasin d'Assassin's Creed Odyssey au deuxième trimestre fiscal 2018-19 et du lancement de South Park The Fractured But Whole au troisième trimestre fiscal 2017-18, compensés en partie par la croissance du back-catalogue. Barclays juge que la guidance T3 de 600 ME de net bookings est inférieure aux prévisions de la majeure partie des analystes. Le broker y voit une source potentielle d'inquiétude, mais constate que le groupe table aussi sur un meilleur quatrième trimestre qu'il ne l'anticipait... et maintient par conséquent ses prévisions annuelles de 'net bookings'.

Guidance annuelle maintenue

Ubisoft maintient par ailleurs ses prévisions financières pour l'exercice 2018-2019, et indique avoir décidé de racheter plus de 3 millions (3.045.455 pour être précis) de ses propres actions en date du 31 octobre. Pour l'exercice en cours, le groupe prévoit un chiffre d'affaires voisin de 2 MdsE, des 'net bookings' de 2,05 MdsE et un résultat opérationnel non-IFRS d'environ 440 ME, pour un free cash flow de 300 ME.

Yves Guillemot, PDG, a déclaré "La solidité et la profondeur de notre back-catalogue et de nos opérations Live nous ont permis de réaliser une performance supérieure à notre objectif au deuxième trimestre. Notre 'net bookings' et nos résultats financiers, en forte progression sur le premier semestre, bénéficient pleinement de cette dynamique".
"La sortie d'Assassin's Creed Odyssey est un succès. L'exceptionnelle réception de la communauté et la nouvelle progression de l'engagement des joueurs viennent concrétiser l'entrée de la franchise dans la catégorie des tous meilleurs jeux RPG", ajoute le dirigeant.

"Enfin, nous montons en puissance sur l'esports, l'intelligence artificielle et le streaming, des opportunités à plus long terme pour l'industrie du jeu vidéo. Nous sommes ainsi confiants dans notre capacité à générer une croissance soutenue et à continuer de faire progresser notre rentabilité dans la durée", conclut le PDG d'Ubisoft.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com