Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 03/08/2020 à 17h35 Scor SE +3,67% 22,600€
  • SCR - FR0010411983
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Scor : au rebond

Scor : au rebond
Scor : au rebond
Crédit photo © Scor / Nathalie Oundjian

(Boursier.com) — Chahuté hier dans le sillage de ses annonces financières, Scor reprend 2% à 37,55 euros ce vendredi, alors que les notes d'analystes se font un peu plus accommodantes, à l'image de celle de Jefferies qui reste à 'conserver' sur le dossier avec un objectif de cours ajusté en hausse de 38 à 38,80 euros. Lors des renouvellements de janvier, Scor a amélioré la rentabilité technique attendue de son portefeuille de réassurance d'environ un point, reflétant une augmentation tarifaire de 2,8%. Scor a volontairement réduit les primes brutes souscrites en janvier 2020 de 4,7%, à taux de change constants. Face à l'insuffisante prise en compte des tendances de sinistralité par les marchés de réassurance, Scor Global P&C a proactivement mis en oeuvre des mesures d'amélioration de la profitabilité de son portefeuille de réassurance, concentrées sur la réduction de sa souscription de certains traités proportionnels...

Le marché devrait rester dynamique lors des renouvellements d'avril, juin et juillet, estime le groupe qui va renforcer la profitabilité à long terme de son portefeuille japonais, "en s'appuyant sur ses relations client de long terme"... Grâce au caractère relativement limité de son portefeuille de responsabilité civile aux États-Unis, Scor est bien placé pour profiter des évolutions de marché lors des renouvellements américains à venir.

Scor a estimé le coût des catastrophes naturelles du quatrième trimestre 2019 à 343 millions d'euros après rétrocession et avant impôt. Le quatrième trimestre 2019 a été marqué par des catastrophes naturelles particulièrement dévastatrices partout dans le monde, et notamment au Japon. Scor évalue le coût du typhon japonais Hagibis à 227 millions d'euros après rétrocession et avant impôt sur la base des informations des cédantes, en tablant sur USD 8 milliards de sinistres pour le marché dans la région. La politique de rétrocession de Scor permettrait d'amortir de manière significative toute augmentation de l'hypothèse de sinistre de marché...

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !