»
»
»
»
Consultation
Cotation du 18/03/2019 à 17h37 Schneider Electric -0,54% 70,340€

Schneider Electric : du jus après les comptes

Schneider Electric : du jus après les comptes
Schneider Electric : du jus après les comptes
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Dans un marché parisien animé par les publications annuelles, Schneider Electric signe la deuxième plus belle performance du CAC40 ce jeudi en matinée, seulement devancé par Legrand, sur un gain de plus de 5% à 67,10 euros. Le titre profite de la divulgation des résultats annuels du spécialiste mondial de la gestion de l'énergie et des automatismes, supérieurs aux attentes sur la plupart des items, tout en rassurant sur les perspectives 2019.

Stratégie payante

Le marché est favorablement surpris par la vigueur de l'activité, qui profite notamment de débouchés solides aux Etats-Unis. Le champion des équipements électriques basse et moyenne tension a généré une croissance organique de 6,6% en 2018 alors qu'elle se limitait à 3,2% en 2017. La performance a même atteint +7,7% en Amérique du Nord.

L'accélération de la dynamique est plus globalement portée par l'exécution de la stratégie d'innovation et d'enrichissement de l'offre et du dispositif commercial, avec plus de services et de logiciels, en direction d'un réseau étendu de partenaires.

Des résultats solides

Le chiffre d'affaires, qui bénéficie aussi de l'intégration dans le périmètre du britannique Aveva et de l'éditeur de logiciels tricolore IGE+XAO, s'est élevé à 25,7 MdsE sur douze mois là où les pronostiqueurs tablaient sur des revenus annuels de 25,6 MdsE. Le résultat net est ressorti proche des attentes à 2,33 MdsE, en hausse de 9%, contre 2,37 MdsE estimés par le consensus.

Les bonnes nouvelles se manifestent également du côté de la rétribution des actionnaires. Fort de ses profits records, un dividende de 2,35 euros est proposé, en augmentation de 7%. Et Schneider Electric annonce simultanément un nouveau programme de rachat d'actions pour un montant compris entre 1,5 et 2 milliards d'euros.

Visibilité à l'honneur

Tout aussi important pour les opérateurs, Schneider Electric manifeste une belle confiance sur son avenir. Nonobstant les incertitudes sur le commerce mondial, le groupe industriel français vise pour 2019 une progression de l'Ebita ajusté comprise entre +4% et +7% sur une base comparable, drivée par une croissance organique comprise entre +3% et +5% et une amélioration organique de la marge d'Ebita ajusté comprise entre 20 et 50 points de base.

Schneider Electric a aussi communiqué sur ses objectifs 2021, en prévoyant à cet horizon une amélioration de la marge d'Ebitda ajusté de 200 points de base (à taux de change constant).

Avis d'analyste

Sur le front des analystes, UBS réitère son avis "neutre" et son objectif de 66 euros sur Schneider Electric, tout en saluant l'ambition sur les prévisions du groupe, qui vont bien au-delà des anticipations du consensus. La moyenne des analystes tablait précédemment sur une croissance organique de seulement 2% en 2019 et sur une progression de la rentabilité de 20 pb d'ici 2021, rappelle le bureau d'analyse. Nous escomptons des relèvements au sein du consensus prochainement avec un sentiment qui devrait s'améliorer en relation avec la guidance positive et les ambitions sur les marges, conclut le broker helvétique.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com