Cotation du 16/05/2022 à 17h39 Schneider Electric -1,44% 127,620€

Schneider Electric : ''de bonnes perspectives à moyen terme de création de valeur''

Schneider Electric : ''de bonnes perspectives à moyen terme de création de valeur''
Schneider Electric : ''de bonnes perspectives à moyen terme de création de valeur''
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L 'Assemblée générale mixte de Schneider Electric SE s'est réunie le 5 mai 2022 sous la présidence de Jean-Pascal Tricoire, Président-Directeur général.

Les actionnaires ont adopté l'ensemble des résolutions soumises, notamment :
- la distribution d'un dividende au titre de 2021 de 2,90 euros par action qui sera mis en paiement le 19 mai ;
- le renouvellement de Mazars et la nomination de PricewaterhouseCoopers Audit en qualité de commissaires aux comptes ;
- les différentes résolutions relatives à la rémunération du Président-Directeur général et des membres du Conseil d'administration ;
- le renouvellement des mandats d'administrateur de Mme Linda Knoll et M. Anders Runevad ainsi que la nomination de Mme Nive Bhagat en qualité d'administratrice ;
- la fusion-absorption de IGE+XAO par Schneider Electric.

L'Assemblée générale a également été l'occasion pour Jean-Pascal Tricoire (Président-Directeur général), Fred Kindle (Vice-président & Administrateur référent indépendant), et Hilary Maxson (Directrice financière), de s'adresser aux actionnaires présents afin de présenter la stratégie du Groupe, ses résultats 2021 et ses perspectives et les éléments clefs de sa gouvernance.

Jean-Pascal Tricoire a commenté l'activité de Schneider Electric en 2021, une année avec des résultats à leur plus haut niveau historique pour le Groupe. Il a insisté sur quatre thèmes principaux : l'excellente performance du Groupe, sa transformation réussie, l'accélération de sa croissance, et enfin son modèle unique d'engagement pour le développement durable, dans un contexte économique et géopolitique actuel renforçant encore la mission du Groupe.

Jean-Pascal Tricoire a présenté aux actionnaires les solutions conçues par le Groupe, leurs bénéfices en matière d'efficacité énergétique et leur impact dans la lutte contre le changement climatique.

Comme de nombreux acteurs, Schneider Electric poursuit ses activités dans un contexte d'approvisionnements sous tension et de flambée inflationniste. Jean-Pascal Tricoire a également évoqué l'impact global de la guerre en Ukraine, dont les conséquences économiques se sont fait sentir dès mars. Les actions du Groupe ont d'abord et avant tout visé à soutenir ses collaborateurs en Ukraine, leurs familles et leurs communautés. Le Groupe continue à se conformer aux sanctions applicables et progresse dans la mise en oeuvre d'un plan visant à transférer ses activités en Russie à l'équipe de direction locale.

Concernant la COVID-19, les perspectives de croissance globale du Groupe se sont accélérées, sous l'influence du déconfinement de nombreux pays ; en Chine, les fermetures partielles ou totales dans plusieurs provinces, notamment à Shanghai en mars, touchent certaines des usines et centres de distribution du Groupe et impacteront son chiffre d'affaires au deuxième trimestre. La demande reste cependant forte et l'ensemble de la stratégie de Schneider Electric lui permet d'aborder le contexte actuel avec des fondamentaux solides, construits depuis de nombreuses années et reposant sur un modèle unique, intégré, multi-local, partenarial et décentralisé.

Hilary Maxson est revenue sur l'importance d'opérer partout dans le monde de façon éthique, transparente et fiable, et sur la refonte de la Charte de confiance du Groupe en réponse aux nouveaux défis environnementaux et sociétaux. Elle a ensuite détaillé la performance de 2021, année référence et point de départ d'une croissance durable et continue pour le Groupe. Avec un chiffre d'affaires de 29 MdsE et une marge d'EBITA ajusté à 17,3%, tous les objectifs ont été dépassés, confirmant le travail réalisé sur les dernières années et la bonne exécution des priorités opérationnelles. Ces résultats, complétés par une génération de trésorerie et un bilan toujours solide, permettent au Groupe de proposer un dividende en hausse de +12 %. Hilary Maxson a confirmé les objectifs 2022 du Groupe et rappelé l'ambition à moyen et long terme, tout en tenant compte du contexte économique et géopolitique actuel.
La mise en oeuvre de la stratégie du Groupe se traduit ainsi par debonnes perspectives à moyen terme de création de valeur pour toutes les parties prenantes. Hilary Maxson a clôturé son intervention en rappelant l'importance, pour le Groupe, du dialogue avec l'ensemble de ses actionnaires.

Fred Kindle, Vice-président & Administrateur référent indépendant, a ensuite exposé les principaux éléments du rapport sur le gouvernement d'entreprise et présenté les travaux menés par le Conseil d'administration en 2021.

Au Conseil d'administration

A l'issue de l'assemblée générale, suite au départ de Willy Kissling et Fleur Pellerin dont les mandats ont pris fin lors de l'Assemblée et que le Groupe remercie chaleureusement pour leur participation aux travaux du Conseil, ainsi qu'à la nomination de Nive Bhagat, le Conseil d'administration comprend 14 administrateurs de 10 nationalités différentes, dont 82 % d'administrateurs indépendants et 45 % de femmes.

Les Comités du Conseil seront dorénavant composés comme suit :
- Comité d'Audit & des Risques : J. Lee (Présidente), C. Cabanis, G. Spierkel, A. Ohlsson-Leijon ;
- Comité Gouvernance & Rémunérations : F. Kindle (Président), L. Apotheker, L. Knoll, A. Runevad, G. Spierkel ;
- Comité Ressources Humaines & RSE : L. Knoll (Président), R. Felix, F. Kindle, X. Ma ;
- Comité Investissement : L. Apotheker (Président), J. Lee, A. Runevad, LB. Tan, B. Turchet ;
- Comité Digital : G. Spierkel (Président), L. Apotheker, N. Bhagat, X. Ma, LB. Tan.

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Schneider Electric

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités