Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 02/06/2020 à 17h37 Schneider Electric +1,34% 90,900€

Schneider annonce une performance record en 2019

Schneider annonce une performance record en 2019
Schneider annonce une performance record en 2019
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Schneider a publié un chiffre d'affaires de 27,2 Milliards d'euros, en croissance publiée de +6% et de +4,2% en organique en 2019, toutes les activités et régions ressortant en croissance.

L'EBITA ajusté s'établit de 4,2 milliards d'euros, soit une marge de 15,6%, en amélioration organique de +9% et de 70 pts de base. Le résultat net ajusté est de 2,9 milliards d'euros, soit +14%. Le résultat net s'inscrit à 2,4 milliards d'euros, en hausse de +3,4%. Le Cash-flow libre s'envole à 3,5 milliards d'euros, en hausse de +65%. Le retour sur capitaux employés s'établit à 12,5%, soit +70 points de base.

Le dividende proposé à l'AG sera de 2,55 euros par action, en hausse de +8,5%

L'optimisation du portefeuille du groupe est en bonne voie avec 0,6 milliard d'euros de chiffre d'affaires traité.
Le groupe continue ainsi de mettre en oeuvre l'initiative d'optimisation de son portefeuille, lancée en février 2019 et couvrant 1,5 milliard à 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Les progrès devraient se poursuivre au cours des prochains mois.

Les objectifs 2020 passent par une croissance organique du chiffre d'affaires comprise entre +1% et +3%, une marge d'EBITA ajusté entre +16% et +16,3% et une ambition réitérée en ce qui concerne la marge pour 2021.

PERSPECTIVES À MOYEN TERME (2019-2021) ET AU TRAVERS DU CYCLE

Le Groupe réaffirme ainsi son objectif de croissance organique du chiffre d'affaires compris entre +3% et +6% en moyenne sur la durée du cycle économique.
Au cours de la période 2019-2021, le Groupe continuera de se focaliser sur ses leviers internes de rentabilité, avec pour objectif une amélioration de sa marge d'EBITA ajusté d'env. +200 points de base (à taux de change constant). Cette ambition suppose l'absence de changement majeur par rapport au contexte macroéconomique actuel.

Cette amélioration sous-jacente serait obtenue grâce aux effets conjugués de la croissance organique, de l'optimisation du portefeuille, d'une simplification et efficacité organisationnelles accrues et de la poursuite des gains de productivité.

Grâce à l'optimisation de son portefeuille réalisée à ce jour et l'amélioration de sa marge organique, le Groupe atteint déjà près de la moitié de l'objectif de son amélioration de marge d'environ +200 points de base.

GOUVERNANCE

Le conseil d'administration du 19 février a décidé par ailleurs, sur la recommandation de son comité de gouvernance et des rémunérations, de proposer à l'assemblée générale du 23 avril 2020 les renouvellements et nomination d'administrateurs suivants :
- le renouvellement des mandats de M. Léo Apotheker, Mme Cécile Cabanis, M. Fred Kindle et M. Willy Kissling; - la nomination de Mme Jill Lee qui aura la qualité d'administratrice indépendante.
Ces propositions visent d'abord à permettre une succession optimale aux fonctions de Vice-président administrateur référent indépendant dont la désignation est obligatoire dès lors que la direction générale est assumée par le Président du conseil d'administration (article 12.2 des statuts). Constatant que M. Léo Apotheker ne pourra plus exercer ce rôle à l'issue de la prochaine assemblée générale en raison de la perte de sa qualité d'administrateur indépendant compte tenu de son ancienneté au conseil, en application du Code de gouvernement d'entreprise AFEP/MEDEF, le conseil d'administration a choisi M. Fred Kindle pour lui succéder.
M. Fred Kindle siège au conseil d'administration de Schneider Electric depuis le 25 avril 2016 dont il préside le comité investissement. Il participe par ailleurs activement aux travaux du comité de gouvernance et des rémunérations qu'il a rejoint en avril 2018. Il a également contribué depuis son arrivée aux travaux du comité d'audit et des risques, acquérant ainsi une connaissance approfondie du Groupe. Conformément aux dispositions de l'article 10 du règlement intérieur du conseil d'administration, M. Fred Kindle présidera le comité de gouvernance et des rémunérations dont M. Léo Apotheker demeurera membre.

Jean-Pascal Tricoire, Président-Directeur général, a déclaré : "2019 a été une année de records en matière de chiffre d'affaires, de marge, d'EBITA ajusté, et une étape majeure pour notre cash-flow libre qui s'élève à 3,5 milliards d'euros. Nous réalisons un solide quatrième trimestre sur des bases de comparaison 2018 élevées. Nous avons accéléré l'exécution opérationnelle de notre stratégie pour être le partenaire de nos clients dans les solutions digitales pour plus de développement durable et d'efficacité. Nos deux activités synergétiques ainsi que toutes nos régions sont en croissance. Nous poursuivons le déploiement de nos priorités stratégiques centrées sur plus de produits, plus de services, plus de logiciels et de meilleurs systèmes, permettant de développer des solutions digitales complètes dans les domaines de l'énergie et des automatismes.
Notre activité Gestion de l'énergie est en forte croissance organique à plus de 5%, largement supérieure au marché. Les Automatismes industriels sont en croissance, la bonne performance des procédés industriels continus et hybrides ainsi qu'AVEVA compensent le ralentissement des industries manufacturières ("discrete"). Les offres transverses "Digital et Services " représentent dorénavant environ 25% de notre chiffre d'affaires, avec une croissance supérieure à celle du Groupe, permettant à la fois de dégager des revenus récurrents et de bénéficier d'une relation client approfondie. L'adoption d'EcoStruxure s'accélère, comme le montre la croissance de 50% des actifs sous gestion, et nos revenus récurrents liés au cloud sont en croissance à deux chiffres ("double-digit").
Nous continuons à assurer une bonne productivité industrielle et concentrons nos efforts sur l'efficacité des coûts. Nous poursuivons l'optimisation de notre portefeuille de façon responsable. Nous avons cédé/déconsolidé 0,6 milliard d'euros d'actifs sur l'objectif de 1,5 à 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires à examiner au cours de la période 2019-2021.
Au cours des cinq dernières années, nous avons généré une croissance organique annuelle moyenne de notre EBITA ajusté de 6,4%. Nous renouvelons notre engagement d'une croissance organique au travers du cycle économique comprise entre 3 % et 6% en moyenne et une hausse de notre marge à moyen terme d'environ +200 points de base avec une progression qui se poursuit au-delà de 2021. Notre performance en 2019 nous met en bonne voie pour réaliser cette amélioration d'environ +200 points de base, grâce à l'optimisation de notre portefeuille, à l'amélioration organique de notre marge, des efforts accrus sur la productivité, et la réaffectation des ressources sur nos priorités en matière de R&D, du digital, des services et des ventes. Nous restons déterminés à renforcer le Groupe sur ses activités clés et à l'acheminer progressivement vers plus de produits connectés, d'automatisation, de logiciels et de services. AVEVA poursuit avec succès son développement et nous avons annoncé la semaine dernière notre offre sur RIB Software, pour soutenir le développement de la numérisation pour la planification, le calcul des coûts et le suivi de la construction pour les Bâtiments et les centres de données.
Nous avons fortement valorisé l'investissement de nos actionnaires, avec un retour total sur investissement de 60% en 2019. En outre, nous continuons de générer un retour attractif pour nos actionnaires en proposant aujourd'hui un dividende de 2,55 euros par action, en hausse de +8,5 %, soit une 10e année consécutive de dividende progressif, et en renouvelant notre engagement concernant notre plan de rachat d'actions."

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !