Cotation du 14/10/2021 à 16h30 Sapmer +0,58% 8,700€
  • ALMER - FR0010776617
  •   SRD
  • PEA
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Sapmer : le chiffre d'affaires recule de 31,8% en 2020

Sapmer : le chiffre d'affaires recule de 31,8% en 2020
Sapmer : le chiffre d'affaires recule de 31,8% en 2020
Crédit photo © Lydia OLLIVIER

(Boursier.com) — En 2020, Sapmer enregistre une baisse de son chiffre d'affaires de -31,8%. Il s'élève, à la clôture de l'exercice, à 112,7 millions d'euros.

L'activité pêcherie voit son chiffre d'affaires reculer de -31,7% et l'activité valorisation de -32,9%.

Les pêcheries de légine et langouste ainsi que l'activité valorisation, dont les clients finaux sont principalement la restauration et l'hôtellerie, ont subi les conséquences des confinements et de la baisse d'activité de leurs clients dans le monde entier et particulièrement en Asie.
De nombreux jours de pêche ont été perdus sur la pêcherie thonière avec la fermeture de l'aéroport des Seychelles qui a conduit l'entreprise à s'adapter et à organiser ses relèves loin des zones de pêche. Alors qu'il effectuait des travaux de maintenance, un thonier est resté bloqué dans son chantier naval pendant près de deux mois pendant le premier confinement. Un autre thonier a été stoppé pour un arrêt de longue durée dès le mois de février. Moins dépendante de l'industrie de la restauration, les prix par espèce sur la pêcherie thonière se sont bien tenus, mais le mix de pêche a été, cette année, particulièrement défavorable.

L'armement de la Réunion a réalisé 44% de son chiffre d'affaires en Asie, 26% dans l'Océan Indien, 19% en Europe et 11% dans le reste du monde.

Les effets persistants de la pandémie ont eu des impacts majeurs sur l'ensemble de la chaine de valeur du groupe. Mais l'entreprise a su s'adapter afin que l'activité ne s'arrête jamais, la structure de coût a de nouveau été améliorée, des partenariats avec des clients ont été renforcés, de nouveaux clients ont été trouvés et les financements nécessaires ont été sécurisés. Le manque de visibilité nous conduit à rester prudent, mais l'entreprise aborde 2021 avec les moyens de tirer parti d'une reprise qui s'annonce progressive, commente Adrien de Chomereau, directeur général de la Sapmer.

Perspectives

Les partenaires bancaires de la Sapmer ont renouvelé leur confiance à l'entreprise à travers de nouveaux prêts en ce début d'année 2021 et des moratoires sur le remboursement du capital de dettes sur 2021 et 2022. Les discussions ont donné lieu à un accord qui est de nature à assurer la pérennité de l'activité de l'entreprise.

Après une année 2020 avec des conditions d'exploitation difficiles pour la pêcherie thonière, l'année 2021 commence bien, le mix de pêche est redevenu normal et les Seychelles -qui sont en train de vacciner toute la population- n'ont plus l'intention de fermer leur frontière comme cela a été le cas en 2020.

Sur les pêcheries australes, les ventes sont toujours ralenties mais connaissent une reprise d'activité sur le marché chinois pour la légine, depuis la fin du Nouvel An chinois, et sur le marché du Japon pour la langouste.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !