»
»
»
»
Consultation
Cotation du 19/10/2018 à 22h15 Pfizer +1,14% 44,500$
  • PFE - US7170811035
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Santé : Donald Trump fait plonger le secteur à Wall Street !

Santé : Donald Trump fait plonger le secteur à Wall Street !
Santé : Donald Trump fait plonger le secteur à Wall Street !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le secteur pharmaceutique et des biotechs a subi un coup de tabac mercredi à Wall Street, après des attaques de la part de Donald Trump. Lors de sa conférence de presse très attendue, le président élu a accusé les laboratoires d'agir "en toute impunité de manière criminelle" en renchérissant excessivement les prix de leurs traitements.

Les groupes pharmaceutiques ont "beaucoup de lobbyistes et beaucoup de pouvoir et il y a très peu de mise en concurrence" dans ce secteur, a-t-il critiqué. Le futur président républicain, qui prendra ses fonctions le 20 janvier, a aussi assuré qu'il ferait revenir aux Etats-Unis les sièges de nombreux laboratoires. Ces dernières années, les fusions-acquisitions dites "fiscales" se sont multipliées dans le secteur. Des groupes américains ont profité de ces opérations pour déménager leurs sièges dans des pays où les bénéfices sont moins taxés...

Les propos de Donald Trump ont jeté un froid sur le Nasdaq Composite, riche en valeurs technos et biotechs. L'indice, qui venait d'enchaîner 4 records historiques consécutifs, cédait 0,4% après l'intervention de Donald Trump. L'indice Nasdaq des biotechnologies, le NBI, était bien plus affecté, affichant un plongeon de 3,6% en séance.

Parmi les valeurs les plus touchées, figurent Pfizer (-2,7%), Bristol-Myers Squibb (5,5%), Johnson & Johnson (-1,5%), Valeant (-5,4%), Amgen (-2,3%), Celgene (-3,5%) ou encore Acceleron Pharma (-3%). Merck & Co fait exception avec un gain de 1,7%, après avoir obtenu des autorités de santé une revue prioritaire pour l'un de ses traitements du cancer avancé du poumon.

Trump entend réguler les prix des médicaments, reprenant un thème cher aux démocrates

Alors que jusqu'à présent, le gouvernement américain ne régulait pas le prix des médicaments, Donald Trump a promis d'introduire un système d'appel d'offres afin de faire baisser les prix, promettant aux Américains d'"économiser des milliards de dollars".

Actuellement, le programme public Medicare, qui offre une couverture sociale aux personnes âgées et aux handicapées, ne peut négocier les prix, alors même qu'il est le plus gros acheteur de médicaments et de services médicaux aux Etats-Unis...

A noter que la régulation des prix, via des négociations entre le gouvernement et les laboratoires, est une revendication de longue date du camp démocrate. Hillary Clinton en avait fait un des chevaux de bataille de sa campagne électorale. Le prochain président républicain a désormais repris à son compte ce thème qui est jugé très important par les électeurs américains.

Pourtant, dans le même temps, Donald Trump a répété mercredi son intention de remettre à plat "très rapidement" la loi Obamacare, qualifiée de "désastre". Cette réforme emblématique adoptée sous la présidence de Barack Obama, garantit une couverture santé à tous les Américains qui ne peuvent pas se payer des assurances. Donald Trump n'a pas précisé par quoi il allait remplacer ce système.

©2017-2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com