Cotation du 22/10/2021 à 14h28 Sanofi +1,50% 85,210€

Sanofi : premiers résultats positifs pour le nirsevimab contre le VRS

Sanofi : premiers résultats positifs pour le nirsevimab contre le VRS
Sanofi : premiers résultats positifs pour le nirsevimab contre le VRS
Crédit photo © Sanofi Corporate

(Boursier.com) — Sanofi annonce des premiers résultats positifs pour le nirsevimab contre le VRS (virus respiratoire syncytial) dans le cadre de l'essai MEDLEY de phase II/III. La sécurité et la tolérance du nirsevimab ont été évaluées à l'aune de l'ensemble des événements indésirables et réactions indésirables graves liés à son administration.

Le VRS est un virus saisonnier qui circule habituellement de l'automne au printemps dans les régions tempérées du globe. Il est la principale cause d'infections des voies respiratoires inférieures et la première cause d'hospitalisation du nourrisson.

MEDLEY est le troisième essai pivot positif consacré au nirsevimab. En avril, Sanofi a annoncé que l'essai MELODY de phase III du nirsevimab avait atteint son critère d'évaluation principal et permis d'observer une réduction statistiquement significative des infections des voies respiratoires inférieures causées par le VRS, chez des nourrissons prématurés et à terme en bonne santé. Associés aux résultats d'un essai de phase IIb récemment publiés, les résultats des essais MELODY et MEDLEY s'ajoutent au solide corpus de données illustrant le rôle protecteur potentiel du nirsevimab contre les infections par le VRS chez tous les nourrissons. Les résultats des essais MELODY et MEDLEY seront présentés dans le cadre de prochains congrès scientifiques et, avec les résultats de phase IIb, formeront la base des soumissions qu'il est prévu de présenter en 2022 aux organismes de réglementation.

"Le VRS est une cause majeure d'infections chez tous les nourrissons contre laquelle il n'existe encore aucune option préventive ", a souligné Jean-François Toussaint, Responsable Monde, Recherche et Développement de Sanofi Pasteur. " Nous pensons que le nirsevimab a le potentiel de devenir une vaccination de routine importante et innovante pour l'ensemble des nourrissons - qu'ils soient prématurés ou nés à terme, en bonne santé ou porteurs d'une pathologie".

Développé en partenariat avec AstraZeneca, le nirsevimab est le premier anticorps monoclonal expérimental à demi-vie prolongée destiné à protéger tous les nourrissons pendant la première saison de circulation du VRS de leur vie, lorsqu'ils sont le plus à risque de contracter une forme sévère d'infection5-7. L'objectif est de conférer aux nourrissons une protection rapide et directe en une seule vaccination.

Le nirsevimab a été conçu en vue d'être administré à la naissance aux nourrissons nés pendant la saison de circulation du VRS ou à son début, pour ceux nés avant la saison virale. À l'inverse des autres solutions contre le VRS actuellement en développement, comme la vaccination maternelle, le nirsevimab a pour but de protéger tous les nourrissons au début de la première saison VRS de leur vie.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Sanofi

Plus d'actualités