Cotation du 21/01/2022 à 17h39 Sanofi -2,13% 90,940€

Sanofi : Dupixent (dupilumab) en vue

Sanofi : Dupixent (dupilumab) en vue
Sanofi : Dupixent (dupilumab) en vue
Crédit photo © Sanofi Corporate

(Boursier.com) — Un deuxième essai de phase III évaluant l'utilisation expérimentale de Dupixent (dupilumab) 300 mg une fois par semaine chez des patients de 12 ans et plus présentant une oesophagite à éosinophiles a atteint ses co-critères d'évaluation principaux et permis d'observer des améliorations significatives des manifestations cliniques (Questionnaire sur les symptômes de dysphagie) et des mesures histologiques de la maladie, comparativement à un placebo. L'oesophagite à éosinophiles est une maladie inflammatoire de type 2, chronique et évolutive, qui altère l'oesophage et provoque des troubles de la déglutition. En septembre 2020, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a accordé la désignation de "médicament innovant" (Breakthrough Therapy) à Dupixent dans cette indication, chez les patients de 12 ans et plus.

Les résultats de la prolongation de la période de traitement actif (jusqu'à 52 semaines) d'un essai de phase III consacré à Dupixent 300 mg une fois par semaine pendant 24 semaines, dont les résultats ont été rapportés antérieurement, ont été récemment présentés dans le cadre de l'édition virtuelle 2021 de la Semaine européenne de gastroentérologie. La soumission des données du programme d'essais cliniques aux autorités réglementaires est prévue pour 2022.

"Le traitement standard actuellement proposé aux personnes souffrant d'oesophagite à éosinophiles ne procure le plus souvent qu'un soulagement symptomatique limité. Peu d'efforts ont été engagés en vue de développer un traitement ciblant une des causes sous-jacentes de la maladie, tant et si bien que le besoin médical non pourvu est considérable", a souligné le docteur Naimish Patel, Responsable Monde, Développement - Immunologie et Inflammation de Sanofi. "Le fait que Dupixent, qui cible les interleukines 4 et 13, ait permis de réduire l'inflammation de l'oesophage et d'améliorer significativement la déglutition des patients à raison d'une dose par semaine, est très encourageant. Nous sommes déterminés à poursuivre l'étude du rôle potentiel de Dupixent sur l'inflammation de type 2 sous-jacente pouvant être à l'origine de l'oesophagite à éosinophiles."

L'oesophagite à éosinophiles altère l'oesophage et son fonctionnement et peut parfois transformer le simple fait de manger ou de boire de l'eau, ne serait-ce qu'en petites quantités, en expérience douloureuse accompagnée de la crainte de s'étouffer. Les personnes qui en souffrent vivent dans l'anxiété et la frustration de devoir constamment modifier la liste des aliments déclencheurs à éviter. La dilatation de l'oesophage, souvent pratiquée pour remédier à sa sténose, est souvent douloureuse. Dans les cas les plus sévères, une sonde d'alimentation est la seule option permettant de garantir des apports caloriques suffisants et la prise de poids. L'oesophagite à éosinophiles détériore souvent la qualité de vie et augmente le risque de dépression, surtout chez les personnes qui avancent en âge. Aux États-Unis, cette maladie concerne environ 160.000 personnes sous traitement, dont approximativement 48.000 ont connu de multiples échecs thérapeutiques.

©2021-2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Sanofi

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités