Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 23/10/2020 à 17h39 Sanofi +0,24% 82,940€
  • SAN - FR0000120578
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Sanofi : du nouveau concernant Libtayo (cemiplimab)

Sanofi : du nouveau concernant Libtayo (cemiplimab)
Sanofi : du nouveau concernant Libtayo (cemiplimab)
Crédit photo © Sanofi Corporate

(Boursier.com) — Les données positives d'un essai pivot consacré à l'inhibiteur de PD-1 expérimental Libtayo (cemiplimab) dans le traitement de première ligne du cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) localement avancé ou métastatique ont été présentées aujourd'hui au Congrès virtuel 2020 de la Société européenne d'oncologie médicale (ESMO, European Society for Medical Oncology).
Cet essai a comparé une monothérapie par Libtayo à un doublet de chimiothérapie à base de platine chez des patients dont 50% ou plus des cellules tumorales exprimaient la protéine PD-L1. Ces résultats formeront la base des soumissions qui seront présentées aux autorités réglementaires, en particulier celles des États-Unis et de l'Union européenne.

"Les résultats des nouvelles analyses présentés au congrès de l'ESMO montrent que Libtayo a réduit de 43% le risque de décès des patients chez lesquels avait été confirmé un taux d'expression de la protéine PD-L1 supérieur ou égal à 50 %. Cela est d'autant plus remarquable que près des trois-quarts des patients ont été permutés vers un traitement par Libtayo après progression de leur maladie sous chimiothérapie et que 12 % d'entre eux présentaient des métastases cérébrales prétraitées ou stabilisées", a précisé le docteur Ahmet Sezer, professeur associé au Département d'oncologie médicale de l'Université Ba?kent à Adana, en Turquie, et investigateur de l'essai. "Ces résultats confirment l'intérêt de Libtayo comme nouvelle option anti-PD-1 potentielle, en monothérapie, dans le traitement de première ligne du cancer du poumon non à petites cellules au stade avancé."

La communication présentée au congrès de l'ESMO approfondit les premiers résultats communiqués en avril dernier. Dans la population générale de l'essai (n=710), la durée médiane du suivi s'est établie à 13 mois pour les groupes Libtayo (n=356 ; intervalle : <1-32 mois) et chimiothérapie (n=354 ; intervalle : <1-32 mois).

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Sanofi

Plus d'actualités