Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 29/09/2020 à 17h37 Safran -0,47% 85,300€
  • SAF - FR0000073272
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Safran : la technologie de réduction du bruit du train d'atterrissage testée en vol sur un Boeing 787-10 Dreamliner

Safran : la technologie de réduction du bruit du train d'atterrissage testée en vol sur un Boeing 787-10 Dreamliner
Safran : la technologie de réduction du bruit du train d'atterrissage testée en vol sur un Boeing 787-10 Dreamliner
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Dans le cadre du programme 'ecoDemonstrator 2020', Boeing et Etihad Airways ont réalisé, début septembre, des essais en vol de la nouvelle technologie de réduction du bruit du train d'atterrissage conçue par Safran. Ces essais ont été réalisés sur un Boeing 787-10 Dreamliner, le programme utilisant des avions commerciaux pour tester les technologies destinées à rendre l'aviation plus sûre et plus durable.

Des relevés ont été réalisés en vol sur le Boeing 787-10, et au sol dans les environs. L'objectif était de mesurer le niveau sonore perçu par le voisinage des aéroports, et le potentiel de réduction du bruit émis par ce train d'atterrissage modifié. Ces mesures ont été recueillies par près de 1.200 microphones fixés à l'extérieur de l'avion et positionnés au sol. Les essais réalisés sur l'ecoDemonstrator permettront de valider l'efficacité des solutions envisagées pour la prochaine génération de trains d'atterrissage.

Réduire de 20% les émissions de bruits

Safran Landing Systems, qui fournit les trains d'atterrissage du 787 Dreamliner, a équipé l'ecoDemonstrator 2020 de dispositifs visant à réduire le bruit qu'il émet. Ils sont placés sur les zones du train produisant davantage de bruit, en raison du flux d'air produit par le vol à basse altitude juste avant l'atterrissage. Ces dispositifs ont pour but de créer une barrière physique qui diffuse le flux d'air, ce qui réduit le bruit entendu au sol.

L'objectif est d'atténuer de plus de 20% le bruit émis par le train d'atterrissage. Les moteurs d'avion modernes ont réduit leur signature acoustique, aussi l'effort de réduction des bruits émis par les avions porte aujourd'hui sur les trains d'atterrissage.

A la fin de ce programme d'essais en vol, Boeing livrera fin septembre à Etihad son 787-10 Dreamliner.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !